Cacao : le ministre de l’Agriculture affiche les nouvelles ambitions de la Côte d’Ivoire





JNCC,Cacao,Côte d'Ivoire


Le ministre ivoirien de l’Agriculture et du développement rural, Kobenan Kouassi Adjoumani a révélé, ce lundi,  les nouvelles ambitions de la Côte d’Ivoire sur le cacao dont le pays est premier producteur mondial.

 "Notre ambition est la transformation locale de la production nationale de cacao afin d’y apporter une plus-value", a déclaré, le ministre au lancement de la 6e édition de la Journée nationale du cacao et du chocolat (JNCC).

Il a relevé que notre pays, qui fournit plus de 40% de l’offre mondiale de fèves de cacao, ne transforme pour l’instant que 33% de sa production".

Pour atteindre cet objectif de transformation, poursuit le ministre, le Gouvernement a pris plusieurs dispositions.

Entre autres, la création d’une plateforme d’échange sur les préoccupations relatives à la compétitivité des industriels, des mesures incitatives pour permettre aux opérateurs installés d’être au plein emploi de leur capacité de transformation, des facilités ou des arrangements fiscaux accordés aux unités industrielles de broyage de cacao et la réservation d’une proportion des droits d’exportation à ces unités, au cours de chaque campagne intermédiaire.

Dans cet ordre, le ministre a indiqué que des discussions sont en cours avec des partenaires financiers, en particulier la Banque Mondiale et la Banque Africaine de Développement, pour la mobilisation de ressources additionnelles en vue d’accompagner le secteur privé dans la réalisation de l’objectif gouvernemental.

Il a ajouté que des programmes d’investissements visant la création d’une agropole dédiée au café et au cacao pour accompagner les PME-PMI, sont en court, tout comme l’amélioration des pistes de dessertes agricoles, la facilitation des opérations portuaires et la poursuite des efforts d’assainissement du cadre des affaires, en vue de renforcer la compétitivité des industries.

L’éradication du SWOLLEN SHOOT maladie du cacaoyer est, également, cité par le ministre comme étant une priorité du gouvernement qui y a investi 22 milliards FCFA sur trois ans.

Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Yôrôgang : Le manager d’Arafat Dj est parti

Côte d’Ivoire/ web comédie: Yvidero à la conquête du palais de la culture