Cameroun: des politiques exigent un débat sur la forme de l’Etat lors du dialogue national





Cameroun,politique,État,dialogue national


Plusieurs personnalités politiques camerounaises ont profité du Grand dialogue national destiné à résoudre la crise anglophone qui ensanglante l’ouest du pays, pour aborder par communiqué ou sur les réseaux sociaux des questions sur la forme de l’Etat, sujet exclu par le pouvoir.

John Fru Ndi, leader du Social Democratic Front (SDF, principal parti d’opposition), a exigé un retour au fédéralisme à deux Etats, comme c’était le cas avant l’abolition de ce système en 1961, selon une déclaration lue lors du dialogue national ouvert lundi et dont l’AFP a obtenu copie.
“Si (les propositions du SDF) sont ignorées, le SDF n’aura d’autre choix que de se retirer du dialogue”, a-t-il prévenu dès lundi.
Son parti avait déjà menacé de ne pas prendre part au dialogue qui s’est ouvert lundi. Lire la suite sur diasporas-news.com 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire / Secteur minier : La production d’or en baisse de 3,57 %

Paiement du "droit de sol" à Adjamé : La police met de l’ordre