Mamadou Koulibaly à Ouattara sur son bilan : « Non M. le Président, on ne s’évalue pas par rapport aux défunts présidents »





jeudi c''est Koulibaly,Bilan Ouattara,Président de la République


Le président fondateur de Liberté et démocratie pour la République (Lider) Mamadou Koulibaly dans son rendez-vous hebdomadaire, dénommé « jeudi, c’est Koulibaly » s’est prononcé sur le bilan des 10 ans d’Alassane Ouattara à la tête de la Côte d’Ivoire et invité celui-ci à ne pas s’évaluer par rapport à ses prédécesseurs, mais à lui-même.

"Le président de la République, qui est en campagne, nous invite à faire le bilan des deux ans de mandats. Selon lui, ce bilan prouve bien qu’il a mieux travaillé en 10 ans que tous ceux qui sont passés avant lui en 50 ans", a rappelé Mamadou  Koulibaly, réfutant cette façon de faire son bilan.

"Monsieur le Président, ce n’est pas comme ça qu’on fait un bilan lorsqu’on a été président pendant deux mandats, pendant 10 ans", a-t-il réagi. 

Pour l’ancien ministre des Finances sous le président Gbagbo, "on ne s’évalue pas par rapport aux défunts présidents ou aux présidents passé (…) Ce qu’on fait, c’est de vous évaluer par rapport à vous-même. Ce que vous avez dit en 2010 que vous feriez pour la Côte d’Ivoire et puis ce que vous avez fait lorsque nous arrivons en 2020".

Il a invité les Ivoiriens, surtout les jeunes à ne pas suivre M. Ouattara sur les statistiques consistant à faire des comparaisons de l’ancienne époque à aujourd’hui.

"Les problèmes que vous rencontrez aujourd’hui ne sont pas des problèmes de 1960, 1970 et de 1980. Ne laissez pas le type vous berner", a préconisé Mamadou Koulibaly.

Il a exposé plusieurs promesses du président Ouattara qui selon lui, n’ont pas été tenues.
"Il a dit beaucoup de choses. Le moment est venu de l’évaluer. Mais surtout ne tombez pas dans le piège pour dire, on va comparer Ouattara à Houphouët. Non. Ce n’est pas la même époque, ce n’est pas la même contrainte. Il faut comparer Ouattara aux problèmes auxquels Ouattara prétendait pouvoir donner des solutions", a-t-il conclu.

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Assouindé/ Arbre de Noël : 200 enfants comblés de joie par la fondation la maison de l’artiste

Une Ong invite les ivoiriens à introduire la lecture dans leurs habitudes