Tuerie de la préfecture de police: Macron promet un «combat sans relâche»





France,Tuerie à la préfecture


Le président français Emmanuel Macron a rendu hommage ce mardi 8 octobre aux quatre fonctionnaires de la préfecture de police de Paris tués par un collègue radicalisé le jeudi 3 octobre.

 
 

Il y avait des centaines de personnes massées derrière des cordons, des collègues en civil pour beaucoup, avec des visages fermés, les regards parfois perdus dans le vague, et la pluie fine qui tombait dans cette cour de la préfecture de police de Paris. La pluie et le silence lourd interrompu par les ordres donnés aux agents en uniforme.  Emmanuel Macron est allé saluer les familles de victimes. Aucune caméra, aucun  appareil photo n’a pu enregistrer cet instant, les journalistes étaient tenus à l’écart car les familles souhaitaient conserver l’anonymat, les collègues du service de renseignement aussi évidemment pour des raisons professionnelles, le président de la République a ensuite pris la parole.

 

Accompagné du Premier ministre, Édouard Philippe, et des ministres de la Justice, Nicole Belloubet, et des Armées, Florence Parly, Emmanuel Macron a appelé les Français à « faire bloc » et promis « un combat sans relâche (...) face au terrorisme islamiste » lors de l'hommage aux quatre fonctionnaires tués dans l'attaque à la préfecture de police de Paris. « Vos collègues sont tombés sous les coups d'un islam dévoyé et porteur de mort qu'il nous revient d'éradiquer », a lancé le chef de l'État, en appelant « la nation tout entière à se mobiliser face à l'hydre islamiste ».

Lire la suite sur rfi.fr

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Lycée classique d’Abidjan : Vive altercation entre Forces spéciales et policiers

Côte d’Ivoire/Promotion de l’excellence : 40 entreprises et personnalités distinguées