Concert de la réconciliation Arafat-Debordo : Arafat donne les raisons de l'éjection de Debordo





Concert de la réconciliation Arafat-Debordo,Arafat Dj,Debordo Leekunfa,Concert de la réconciliation


Arafat Dj, dans une vidéo diffusée en direct sur les réseaux sociaux, ce mercredi après-midi, a donné les raisons qui, selon lui,  ont poussé les organisateurs du concert, qui aura lieu, ce 29 décembre, à Eden Golf Club à Cocody, à retirer son compair Debordo Leekunfa. 

Arafat dj a soutenu que c'était d'abord avec lui que le promoteur voulait tenir le concert et que c'est à sa demande que ce dernier a intégré Debordo Leekunfa afin de célébrer la réconciliation entre les deux hommes longtemps restés en discorde. '' J'ai aussi demandé au promoteur que s'il y a des sponsors moi j'aurai ma part et mon ami aussi.  Les documents ont été déposé partout, il n'y avait pas de sponsors. Mais mon ami a pris son avance '', a-t-il expliqué.

 

A lire également : Concert Debordo-Arafat du 29 décembre/ Debordo retiré de l’événement

 

Le Beerus Sama (autre appellation de Arafat dj) a également  affirmé que c'est encore lui qui a demandé à l'entreprise de téléphonie mobile, Orange Côte d'Ivoire, d'associer sa marque à l'événement dans le cadre d'un partenariat qui existait entre lui et la structure depuis bien longtemps . '' Quand mon ami a vu qu'il y a Orange, pour ses droits d'images,  il a exigé 20 millions. Je lui ai dit que tu es mon ami, je ne peux pas te faire de cachotteries. Fais moi confiance. Il n'a rien voulut comprendre. C'est ainsi que j'ai appelé le promoteur pour l'informer et celui-ci a décidé de le retirer parce qu'il a dit qu'il ne participera pas au concert si Orange ne lui donne pas 20 millions. Non c'est moi qui suis aller chercher Orange. C'est ce qu'il faut retenir'', a-t-il déclaré. 

Par ailleurs ''le Daishikan'' a informé ses fans que le concert est bel et bien maintenu pour le 29 décembre. Ce concert, a-t-il dit, sera précédé de la sortie d'un nouvel album. 

Gaël ZOZORO 
zozorogael@gmail.com 
 

En lecture en ce moment

Héritiers d’Houphouët-Boigny : Bédié "plus fondé et plus légitime que quiconque", selon un homme politique

Orpaillage clandestin: La brigade de répression des infractions au code minier installée