Arrestation manquée de Guillaume Soro : le ministère des Affaires étrangères dit sa part de vérité





Arrestation manqué de Soro,Réaction du ministère


Le ministère des Affaires étrangères a dit sa part de vérité dans ce qu’on pourrait qualifier d’ « affaire arrestation manquée de Guillaume Soro ».

Dans un communiqué dont copie est parvenue à pressecotedivoire.ci, le ministère des Affaires étrangères « dément formellement les allégations de M. Guillaume Kigbafory Soro tendant à incriminer les autorités ivoiriennes ».

Selon la note, l’ambassadeur de la Côte d’Ivoire en Espagne, Roger Kouadio Bouaffo n’était pas informé de la présence de l’ancien président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire sur le territoire espagnol.

Revenant sur la tentative d’interpellation, le ministère soutient que le gouvernement ivoirien n’est en aucune manière impliqué, et réaffirmé de son engagement à assurer la défense et la protection des ivoiriens partout où ils se trouvent, dans le strict respect des lois de ce pays.

Dans la nuit du dimanche, Guillaume Soro a révélé avoir été victime d’une tentative d’interpellation par Interpol à Barcelone.

Cette information continue de faire grands bruits.

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Plus de 150 millions FCFA de produits prohibés incinérés à Bouaké

Football / Voici le montant que touchera le vainqueur de la Can 2019