Projet filets sociaux productifs (PFSP): 75 000 ménages additionnels bientôt identifiés





Filets sociaux productifs,Ministère deeeh à solidarité,  de la Cohésion sociale et de la lutte contre la pauvreté,


Dans un communiqué rendu publique et dont pressecotedivoire.ci à reçu copie, l’identification des 75 000 ménages bénéficiaires additionnels pour le Projet filets sociaux productifs (PFSP) a été lancée à la faveur d’une mission de supervision de la Banque Mondiale en Côte d’Ivoire du 7 au 11 octobre,

 

Pour ce faire,  le ministère de la Solidarité, de la Cohésion Sociale et de la Lutte contre la Pauvreté, à travers l’Unité de gestion du projet (UGP) va procéder à l’identification des 75 000 ménages bénéficiaires potentiels, . L’extension concerne 55 .000 ménages pour le milieu rural et 20. 000 ménages en zone  urbaine.

 

La note indique que les bénéficiaires, sélectionnés parmi les plus pauvres, recevront jusqu’en 2024 une allocation trimestrielle d’un montant de 36. 000 F CFA dans l’optique d’une amélioration de leur niveau de consommation, tant du point de vue de l’alimentation que de l’accès aux services sociaux de base (accès à la nourriture, aux soins de santé, scolarisation des enfants).

 

"Le paiement de ces allocations se fera, comme pour la phase actuelle, via le Mobile Money, et pour chacun de ces ménages le téléphone portable et la carte SIM seront offerts. Les concernés bénéficieront dans la perspective de leur autonomisation et leur inclusion financière, d’un encadrement de proximité de la part de travailleurs sociaux diplômés de l’Institut National de Formation Sociale impliqués dans la mise en œuvre du Projet", explique le ministère dans le communiqué.

 

Le PFSP  enregistre, à ce jour, 50 000 ménages bénéficiaires repartis entre 882 villages et 16 régions du pays. Outre les 16 premières régions, le projet couvrira cinq nouvelles régions   à savoir le Loh Djiboua, le Moronou, le N’Zi, les Grands Ponts et l’Indénié Djuablin ainsi que cinq localités chefs-lieux de région. En ce qui concerne le milieu urbain il s’agit d’Abidjan, Bouaké, Daloa, Bondoukou et Korhogo.

Solange ARALAMON 

En lecture en ce moment

Le Can 2019 retirée au Cameroun , la Can 2021 en Côte d’Ivoire peut être reportée à 2023

Décès de l’épouse de Makosso Camille : l’autopsie sérieusement compromise