Côte d’Ivoire : Des femmes de Kanawolo désapprouvent le site choisi pour la construction d’un marché





Côte d’Ivoire,Kanawolo,Marché,marché de vivriers,Niakara


Des femmes de Kanawolo, village carrefour à 15 kilomètres au Nord de la ville de Niakara (Centre-nord, région du Hambol), ont exprimé, vendredi, leur opposition quant au site choisi par les autorités traditionnelles pour la construction d’un marché de vivriers.
“C’est le cimetière des personnes décédées accidentellement, d’inconnus ou indigents décédés ou des femmes mortes en couche; ce lieu officieux de sépulture ne peut aucunement servir à la construction du marché de vivriers”, a fait savoir une habitante de Kanawolo Rosalie Koné Taïtcho.
Le sous-préfet de Niakara, Guillaume Yapi Yapi, accompagné de responsables de l’agence de gestion des routes (AGEROUTE) ont eu, vendredi aux environs de 10 heures, une rencontre, à Kanawolo, avec les autorités traditionnelles locales afin que celles-ci identifient un site devant abriter le marché de viviers.
“La chefferie a fait ce choix sans nous consulter, pourtant nous en sommes les bénéficiaires”, a déploré Naminata Touré
Ces femmes affirment avoir saisi le sous-préfet pour lui exprimer leur désapprobation quant au site choisi par la chefferie locale.
Joint au téléphone par l’AIP dimanche, M. Yapi a dit avoir instruit la chefferie pour l’identification d’un autre site en vue de la construction du marché de vivriers de Kanawolo.

(AIP)

En lecture en ce moment

Pour promouvoir la poésie chez les jeunes, le slameur Pierre-Cedric Bilé lance une caravane dénommée '' Eclore ''

Si j’étais Affi…