Guéguerre PDCI/RHDP : " Je ne prendrai la parole que si Kandia Camara prend la parole" (Guikahué)





Guikahué,kandia,rhdp


   Le secrétaire exécutif du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), Maurice Kacou Guikahué s’est résolu à ne prendre la parole que si Kandia Camara (secrétaire général du Rassemblement des républicainRDR, parti au pouvoir) prend la parole.

Après chaque réunion du secrétariat exécutif, Maurice Kakou Guikahué fait le point des sujets qui ont fait l’objet de la rencontre aux journalistes. Mais il s’est résolu de confier, dorénavant cette tâche, au porte-parole du parti ou à ses adjoints.

"Après les réunions du secrétariat, on va continuer de donner les nouvelles. Mais ce sera donné soit par le porte-parole, soit le secrétaire chargé de la Communication, soit le porte-parole adjoint qui vont se relayer en fonction de la disponibilité des uns et des autres et le Secrétaire exécutif, je ne prendrai la parole que si Kandia Camara prend la parole", a soutenu, mercredi, M. Guikahué, après une réunion du secrétariat exécutif de son parti.

Cette position fait suite à une interview accordée par M. Kandia au quotidien Le Patriote (proche du parti au pouvoir) et dans laquelle la secrétaire générale du RDR a exprimé sa surprise quant au "revirement du président Bédié" sur la question du RHDP, parti unifié.

En réponse, M. Guikahué a d’abord énuméré le parcours politique de Bédié avant d’expliquer que ce sont ceux qui espèrent que le président du PDCI gère le parti de façon dictatoriale, qui en sont surpris. 

"Tous ceux qui vont croire que le PDCI-RDA se résume au président Henri Konan Bédié auront toujours des désillusions parce que le président Bédié fait corps avec les militants de base. Il est à l’image du capitaine qui n’est rien hors de l’eau. C’est là, le secret de la popularité du président Bédié qui est adulé par les militants de son Parti", a réagi M. Guikahué, dans les colonnes de Le nouveau Réveil, proche du PDCI-RDA.

Depuis le retrait du PDCI du RHDP, parti unifié, les relations demeurent tendues entre les alliés d’hier. 

Lambert KOUAME 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Huile de palme : front social orageux pour Olam au Gabon

N’Zuéba arrive