Affaire "profanation de la tombe d’Arafat DJ" : Diane Blé libérée





Arafat DJ,DJ Arafat,profanation,tombe,Diane Blé,libérée


Diane Blé, condamnée à un an de prison dans l’affaire "profanation de la tombe d’Arafat DJ", a été finalement libérée, ce mercredi, selon des sources judiciaires. Finalement, elle n’aura passé qu’un peu plus d’un mois en prison.
Diane Blé, une étudiante de 24 ans, figurait parmi les 15 personnes recherchées par la police après la profanation de la tombe du faiseur de coupé-décalé, Arafat DJ, le 31 août dernier. Mais, en fait, elle ne faisait pas partie des personnes présentes sur les lieux. Elle avait plutôt relayé un post sur les réseaux sociaux qui donnait un peu trop de détails sur la profanation de la sépulture de l’artiste. Les juges de la Chambre de première instance avaient jugé que sa responsabilité était suffisamment engagée et l’avait condamné, le 20 septembre dernier, à un an de prison ferme.
Pourquoi avoir décidé de sa libération seulement un peu plus d’un mois après son incarcération à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (MACA) ? Pour l’heure, aucune raison officielle n’a été donnée.

Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

CPI/Libération : Gbagbo et Blé Goudé prêts à signer tout document sur l’honneur à comparaître devant la Cour si nécessaire (Avocats)

Inspection et contrôle des établissements de tourisme : Après le 30 septembre, des hôtels, maquis, bars et agences fermés