Depuis la France : Affi N’Guessan demande pardon





Affi N’Guessan,FPI,France,Bruxelles,excuses


Au cours d’échanges avec les militants du Front populaire ivoirien  (FPI, opposition) de la diaspora, à Rueil Malmaison, en France, samedi, Affi N’Guessan, président de ce parti, a présenté ses excuses pour les propos qu’il a tenus après la rencontre manquée de Bruxelles avec Laurent Gbagbo.
"Après ma visite manquée de Bruxelles, certains ont pu se sentir vexés par les propos que j'ai tenu de retour en Côte d'Ivoire. Je voudrais dire toutes mes excuses à tous ceux qui se sont sentis vexés par tout ce que j'ai pu dire à cette occasion", a-t-il indiqué. Avant d’expliquer : " Nous sommes tous faillibles, nous avons des sentiments. Et dans certaines circonstances surtout comme celle que j'ai vécu ici à Paris, on peut se sentir excédé et injustement méprisé et des mots inadéquats peuvent vous échapper".
Conscient de ce que ces propos ont certainement fait du tort à de nombreuses personnes, il a insisté pour dire : "Tous ceux qui ont été vexés et qui ont éprouvé une frustration ou un sentiment quelconque vis-à-vis de cela, je voudrais leur présenter mes excuses".

Modeste KONÉ

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Coopération: la Banque mondiale décaisse 245 milliards pour 3 projets d’envergure en Côte d’Ivoire

Affaire "profanation de la tombe d’Arafat DJ" : Diane Blé libérée