1ère édition de "Contes d'un soir" : le rendez-vous des imaginaires se tient ce vendredi à Abidjan





Contes d'un soir,Mme Fall


La 1ère édition de Contes dun soir, événement culturel de valorisation de la créativité et du patrimoine immatériel de l'espace francophone se tient ce vendredi 8 novembre, au Palais de la Culture d'Abidjan, a annoncé ce mercredi, la directrice de la langue française, culture et diversité de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF), Youma Fall, face à la presse.

Sur les enjeux de l'événement, Youma Fall a indiqué que Conte d'un soir vise à valoriser le patrimoine immatériel, à préserver le conte, art total d'expression des imaginaires de l'humanité et à préserver également par la transmission, des savoir-faire et des savoirs-être.

"Nous avons les événements qui célèbrent la créativité. Il nous manquait des rencontres autour de l'imaginaire et la forme de créativité qui fait référence aux imaginaires. L'OIF a décidé de créer ce maillon qui manquait à la chaine. On a pensé au conte qui est un art qui est partagé et pratiqué par tous les peuples et sur tout le continent", a expliqué Mme Fall.

Les initiateurs entendent faire de Contes d'un soir, un événement majeur qui va se tenir tous les 2e vendredi du mois doctobre de l'année, simultanément dans tous les pays de l'espace francophone avec un focus sur un pays.

Pour cette première édition, l'événement se tiendra le vendredi 8 octobre à Abidjan.
Sur le choix du pays, la directrice a expliqué que le contexte de la Côte dIvoire est favorable à l'émergence d'un événement majeur.

"A Abidjan, nous avons des structures qui participent au développement du conte. C'est le Masa d'Abidjan qui fait un travail remarquable dans le domaine du conte. Il y a déjà un événement structuré sur lequel on pouvait s'appuyer. En plus, on a un directeur artistique, Adama Adepoju dit Taxi Conteur, capable de faire prendre la mayonnaise. Donc nous avons un environnement politique favorable, une société civile performante et un espace de réception qui est aussi favorable", a-t-elle justifié.

Ce sont 30 conteurs à savoir 15 de la Côte d'Ivoire et 15 des autres pays de l'espace francophone, notamment du Congo, de la RDC, du Québec, du Cameroun, du Sénégal, du Liban, de la France et de la Pologne qui vont se retrouver à Abidjan, a ajouté Mme Fall qui sest réjoui de "l'implication et de l'appropriation" de l'événement par les Ivoiriens. 

Outre le palais de la culture, trois autres sites vont accueillir les spectacles dans la nuit du 8 novembre. Il sagit de Blochauss, dans la commune de Cocody, Anoumabo dans la commune de Marcory et la Cité Sideci Iroko de Yopougon.

D'autres activités seront également menu, à savoir des ateliers, des colloques, des conférences. A Abidjan, il est prévu des master-class avec des étudiants de l'Institut national supérieur des arts et de la action culturelle (INSAAC), note-t-on.

A travers cet événement, les initiateurs veulent faire passer un message, "faire la promotion de la diversité culturelle comme facteur essentiel du vivre ensemble, facteur essentiel de promotion de la diversité linguistique", a soutenu Mme Fall.  

Ci-dessous, la liste des conteurs ivoiriens

Michèle Tanon LORA
Thérèse YAO 
Koami VIGNON 
Yacou BAMBARA
Brigitte GLAI 
Adou Yams
Alexis DJISSO 
Constant WAYOU
Fernande KOUADIO
Éloge METAN 
Étienne KOUAME 
Sébastien MOMKPEHE
Jean Alex et Jean Brice TRAORE 

                                                                                                            Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Saga des pros ivoiriens : Gervinho encore buteur, Serge Aurier prie pour son adversaire gravement blessé

Ma lettre au ‘’patriarche’’ de Daoukro