Lakota / Lancement de campagne pour les municipales : "Nous allons valider notre victoire du 13 octobre 2018" (Abdoulaye Kouyaté)





Municipales 2018,Lakota,Kandia Camara,Abdoulaye Kouyaté,Sidiki Konaté


" Au soir du 16 décembre, nous allons valider notre victoire du 13 octobre 2018", a promis Abdoulaye Kouyaté, candidat RHDP à Lakota, lors de son meeting de lancement, samedi, au sein de la ville.
Pour la reprise des élections ordonnée dans cette localité par la cour suprême, Abdoulaye           Kouyaté peut compter sur toute la famille RHDP. Pour preuve, lors du lancement de sa campagne, cette coalition politique a déployé la grosse artillerie. Aux côtés du candidat, on avait la ministre Kandia Camara, secrétaire général du Rdr, Jeanne PeuhmondZakpa Komenan, Adama Bictigo et Sidiki Konaté. On avait aussi Charles Gnahoré de Force 2015, le nouveau maire RHDP de Gagnoa, de responsables du MFA, de l’UPCI, de l’UDPCI, du PDCI et de l’opposition comme Zadi Djedjé du Fpu et des cadres du FPI local.

Ce qui a fait dire au candidat : " Votre soutien bienveillant est pour nous un regain de motivation pour confirmer notre victoire du 13 octobre dernier qui a été invalidée par la cour suprême". Tout en souhaitant que justice soit rendue pour le jeune Djiguiba, décédé lors du scrutin du 13 octobre dernier, il a félicité la jeunesse qui a su demeurer responsable "face à l’assassinat gratuit d’un des leurs lors du vote du 13 octobre par des mains coupables".
Sidiki Konaté, qui a reçu pour mission de rester dans la commune jusqu’à ce que le candidat       RHDP soit déclaré vainqueur, a lancé à Kandia Camara : "les populations souhaitent que vous mettiez tout en œuvre pour que cette mort du jeune Djiguiba ne reste pas impunie. Elles souhaitent que vous la rassuriez parce qu’elles ont le net sentiment que le député RHDP                Abdoulaye Kouyaté a été abandonné par la direction de son parti".

" Tous ceux qui ont participé d’une manière ou d’une autre, au meurtre du jeune Djiguiba et aux troubles de Lakota seront arrêtés et sanctionnés pour que pareille situation ne se répète plus à Lakota et que personne ici ne pense être au-dessus de la loi", a répondu Kandia Camara, chef de la délégation RHDP.

Modeste KONE

(Source : SERCOM)

En lecture en ce moment

Mise en place des CEL : La POECI demande la prise en compte de toutes les sensibilités politiques par la CEI

Interventions des sapeurs-pompiers : Les statistiques du premier semestre 2019 font peur