Côte d’Ivoire/ Participation aux COP : Le ministère de l’Environnement installe un comité permanent d’organisation





Cop 25,ministère de l'environnement,Côte d'Ivoire


 

Le directeur de cabinet du ministre de l’Environnement et du Développement durable, François Kouablan, a installé, le vendredi 29 novembre  à Abidjan, un comité permanent d’organisation des Conférences des parties sur le climat (CPO/COP), au cours d’une cérémonie, à l’auditorium de la Primature.

Présidé par le Ministre en charge de l’Environnement, Pr Joseph Séka Séka, ce comité « inclusif et participatif » regroupe 68 membres issus de toutes les parties prenantes clés, des acteurs de lutte contre le changement climatique dont les ministères, les institutions, le secteur privé, les partenaires techniques et financiers et la société civile.

Le CPO/COP est subdivisé en trois sous-comités qui sont le comité de pilotage, le comité scientifique et le comité d’organisation. Son rôle est de mettre en place un cadre organisationnel qui permet une participation efficiente et durable de la Côte d’Ivoire aux futures COP sur le climat, a expliqué la directrice de cabinet adjointe, Nasséré Kaba.

Au nom des membres du CPO/COP, Parfait Kouadio a exprimé sa gratitude au ministre Séka Séka pour la confiance placée en eux par leur désignation à la supervision des activités de la participation de la Côte d’Ivoire aux COP. Il a énuméré les actions déjà menées en termes de préparatifs de la COP 25 qui se tiendra du 2 au 13 décembre, à Madrid, en Espagne.

Pour sa part, le Ministre Séka Séka, dont le discours a été lu par son directeur de cabinet, a félicité les membres du comité permanent pour le travail déjà abattu et les a exhortés à plus d’efforts car la réussite de la participation de la Côte d’Ivoire aux COP dépendra de leur « ingéniosité et implication », mais surtout de leur anticipation.

« Aussi, voudrais lancer un appel à tous les membres pour une participation assidue de qualité afin d’atteindre les objectifs qui vous sont assignés. Vous avez la lourde et exaltante mission de conduire et de garantir le succès du CPO des COP qui doit désormais permettre à la Côte d’Ivoire de préparer efficacement sa participation aux COP sur le climat », a-t-il conseillé.

Le CPO/COP a vu le jour suite à un arrêté du 26 juin 2019. Il découle des recommandations formulées lors de la restitution de la participation de la Côte d’Ivoire à la dernière Conférence.
AIP

En lecture en ce moment

Des étudiants de la région de la Bagoué formés sur la prise de parole en public

Le corps sans vie d’un jeune retrouvé dans une rivière