16 jours d’activisme : Le Zonta club d’Abidjan engage les écolières à dire " non" aux violences à leur égard





16 jours d'activisme, élèves. Jeunes filles,


Les femmes du Zonta club d’Abidjan ont joint leurs voix à celles du monde entier dans le cadre de  la journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes et des filles, célébrée le 25 novembre 2019. 
C’est au sein du collège Victor Schœlcher de la Riviera Bonoumin que ce club centenaire  qui œuvre à l’amélioration du statut de la femme partout dans le monde et  à  la scolarisation de la jeune fille, a lancé la campagne 16 jours d’activisme  par une conférence donnée aux jeunes filles de cet établissement.
 Autour du slogan international « Orangez le Monde » et du thème : « Être jeune fille aujourd'hui », les collégiennes se sont vêtues  en orange, pour marquer leur engagement dans l’élimination de la violence contre les femmes et les filles. A cette occasion, un échange a été engagé entre la conférencière directrice et past présidente du Zonta, madame Cécile Niava et les jeunes filles, venues s'informer des propositions pour éradiquer la violence à l'égard des femmes et des filles. La présidente du club des jeunes filles Mlle Kangah Asher, a au nom des élèves, remercié la conférencière du jour pour avoir enrichi leurs connaissances en matière de violences faites aux femmes et aux filles. 
Pour la présidente du Zonta club d’Abidjan Me Christine  Nanou Adou, la commémoration des 16 jours d’activisme sera l’occasion pour le Zonta club d’Abidjan, d’attirer l’attention individuelle et collective sur la nécessité de traiter de la question des violences faites aux femmes et aux filles, et notamment du viol des filles afin d’assurer la promotion de leurs droits et leur sécurité. La conférence s’est conclue sur une photo de famille, dans un moment solennel de recueillement en pensée à toutes les femmes et les filles victimes de violence. 
Plusieurs  activités du Zonta club d’Abidjan seront organisées sur l’ensemble du pays. Il s’agit de campagnes de sensibilisation de masse, d’actions de communications et de plaidoyer ainsi que des discussions thématiques, accompagnés d’actions sociales. 
Organisée depuis 2008 à l’appel du Secrétaire Général des Nations Unies, la campagne mondiale des "16 jours d'activisme pour mettre fin à la violence faite aux femmes" se tient chaque année entre le 25 novembre, journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, et le 10 décembre, journée internationale des droits humains.
Solange ARALAMON 

En lecture en ce moment

Le Vice-président inaugure l’axe Akoupé-Kotobi-Bongouanou réhabilité

Athlétisme / Meeting Indoor de Berlin : Arthur Cissé Gué termine deuxième avec un nouveau record