Côte d’Ivoire: Pendant son enrôlement pour la CNI, Ouattara ironise « je suis président jusqu’à 2040 »





Alassane Ouattara,Cni


Comme à son habitude, c’est avec un air décontracté que le Chef de l’Etat Alassane Ouattara a donné le ton mercredi pour l’opération d’enrôlement des populations pour l’établissement des nouvelles Cartes Nationales d’Identité dont le lancement officiel est prévu en janvier 2020.

Au cours de cette cérémonie, l’ambiance était tellement bonne enfant, que le chef de l’Etat a profité d’une question de l’agent de l’Office nationale de l’état civil et de l’identification (ONECI) pour ironiser sur le temps qu’il compte passer au pouvoir.

En effet, lorsque l’agent chargé de l’enrôler lui a posé la question pour connaitre sa fonction, le président a répondu en ces termes: « je suis président jusqu’en 2040», avant de lui dire par la suite qu’il est gouverneur honoraire de la BCEAO.

Ce brin d’humour, faut il le souligner, a fait rigoler tant le président que le vice-président Daniel Kablan Duncan, mais aussi l’ensemble des ministres et journalistes présents à la cérémonie.

Mais il est bon de savoir le Chef de l’Etat n’est pas à sa première plaisanterie du genre.

Le 25 avril dernier alors qu’il recevait, au Palais de la Présidence au Plateau, son homologue guinéen Alpha Condé, dans le cadre d’une visite d’amitié et de travail de 72 heures, il a ironisé sur la question d’un éventuel 3e mandat en 2020, à une question qui était adressée au Pr Alpha Condé, qui est soupçonné par l’opposition de vouloir modifier la constitution pour envisager une candidature à la prochaine présidentielle dans son pays.

Le chef de l’Etat, avait répondu en ces termes: « Si cette question m’est adressée, alors je vous répondrai que je modifierai la constitution pour me présenter à un troisième mandat », a ironisé le président Alassane Ouattara.

Mais il faut préciser que loin de la plaisanterie, le Chef de l’Etat ne s’est pas encore prononcé sur la prolongation de son mandat, mais il n’exclut pas de se présenter si « ceux de sa génération» décident de se présenter.

L'Expressionci 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Lutte contre le SIDA : Le premier rapport sur le dépistage en Afrique de l’ouest remis à la Première Dame

Meetings illimités annoncés par des artistes : Le Conseil d’administration du BURIDA donne sa position