Médias: 95 acteurs du secteur de la communication honorés





Médias, Sidi Tiémoko Touré,,Communication,



Le ministre de la communication et des médias, Sidi Tiémoko Touré  a distingué 95 acteurs du secteur de la communication et des médias,  dans l’Ordre du Mérite de la Communication, pour leur contribution au rayonnement de la communication en Côte d’Ivoire au cours d’une cérémonie ce mardi 17 décembre 2019 à Abidjan-Cocody.
Pour cette première édition qui s'est déroulée le mardi 17 decembre 2019 à l'espace Latrille Event  d'Abidjan-Cocody, 07 personnes ont été faites Commandeurs de l’Ordre du Mérite de la Communication. 23 autres ont été élevées au rang d’officier de l’Ordre du Mérite de la Communication et 65 acteurs au rang de Chevalier de l’Ordre du Mérite de la Communication.
 "La Côte d’Ivoire à travers cet ordre, met en valeur des mérites basés sur l’Honneur, la solidarité et la mémoire, pour magnifier des citoyens méritants", a déclaré  le ministre de la communication et des médias, Sidi Tiémoko Touré. 
Pour lui,  la Côte d’Ivoire reconnaît à travers  ces décorations, des mérites distingués dans le domaine de la communication, des compétences dévoués en faveur du développement harmonieux d’un secteur d’avenir.
"Cette distinction basée sur la reconnaissance des nombreuses actions quotidiennes révèle la symbolique de l’harmonie entre valeurs cardinales humaines et le courage. C’est pourquoi, j'invite  les récipiendaires à demeurer dignes tout au long de leurs vies, de cet honneur de l’Etat et de toute la Nation" a t-il ajouté .
Saly Silue Konaté, directrice de Radio Côte d’Ivoire, porte-parole des récipiendaires a au nom des distingués, témoigné sa gratitude au chef de l’Etat pour cette reconnaissance avant de rassurer les autorités de ce que  les récipiendaires ont pris l’engagement d’être de bons modèles avec un sens élevé et avéré du devoir.
Comme critères,  les candidats aux grades de Chevalier, Officier et de Commandeur doivent avoir au moins 05 ans de services effectifs dans le secteur de la communication et des medias ; n’avoir subi aucune sanction disciplinaire pour les fonctionnaires et les agents du secteur privé ; être proposé par son employeur pour les agents du secteur privé ou son supérieur hiérarchique pour les fonctionnaires et être proposé par un acteur du secteur de la Communication et des médias remplissant les critères cumulatifs.
Solange ARALAMON 

En lecture en ce moment

Burkina Faso : 36 civils ont trouvé la mort dans une attaque terroriste au Nord

Fespaco 2019/ Le réalisateur rwandais karekezi remporte l’étalon d’or du Yénnenga à Ouagadougou