Café : l’État permet le maintien du prix bord champs à 700 FCFA le kilogramme





Café,Koné Brahima Yves,700 FCFA le kilogramme,prix bord champs


Le prix bord champs du kilogramme du café, pour la campagne 2019-2020, est maintenu à 700 FCFA, a annoncé, ce lundi, Koné Ibrahima Yves, directeur général du Conseil café-cacao, au 23e étage de l’immeuble CAISTAB d’Abidjan.
" Bien que le niveau de production soit toujours le même, il (le président de la République) a estimé que le prix de 700 FCFA le kilogramme aux planteurs devait être maintenu", a-t-il annoncé. Expliquant que "lorsqu’on veut répercuter la réalité du marché aux producteurs, c’est 473 FCFA le kilogramme qu’on devrait payer aux planteurs. Nous, en tant que structure de régulation, techniquement, nous ne pouvons pas proposer autre chose que 473 F au planteur". C’est pourquoi, il a salué la décision du président de la République de subventionner la filière à hauteur de 32 milliards FCFA pour garantir l’achat du kilogramme du café à 700 FCFA. " … Maintenir le prix de l’année dernière qui était de 700 F, signifie que c’est un effort supplémentaire de 32 milliards FCFA qu’il faut payer".
Le directeur général du Conseil café-cacao a rappelé que, lors de la campagne 2018-2019, compte tenu des cours mondiaux du café, alors que la structure de régulation avait proposé 530 FCFA le kilogramme. Mais, le président de la République avait estimé que le prix était trop bas et avait proposé 700 FCFA le kilogramme de café. Ce qui, selon lui, avait nécessité une subvention de 21 milliards FCFA.

Modeste KONE

En lecture en ce moment

Lutte contre le Coronavirus : La banque mondiale appelle à une coopération multilatérale

La réaction du MVCI après l’arrestation manquée de Guillaume Soro