Fêtes de fin d’année: Le ministère des Transports prend des mesures rigoureuses face aux nombreux accidents





fetes de fin d'année,Transports


Le ministre des Transports, Amadou Koné a pris des mesures rigoureuses en vue de réduire considérablement  le nombre des accidents de la circulation.

Pour la seule année 2018, l’on a enregistré 12.553 accidents corporels de la circulation qui ont entraîné 1.509 tués et 19.902 blessés, déplore-t-on.

Les mesures prises sont entre autres, la création de la Commission nationale de sécurité routière (CNSR), la réactivation de la commission spéciale de suspension et de retrait du permis de conduire, a énuméré, lundi, à Abidjan, le directeur de cabinet du ministre des Transports, Ahmed Diomandé, procédant au nom du ministre des Transports au lancement de la caravane de la sécurité routière en prélude aux fêtes de fin d’année, le directeur de cabinet Ahmed Diomandé a précisé que

Il s’agit également de la création de la Police spéciale de la sécurité routière (PSSR) pour accentuer le contrôle et la répression des contrevenants aux règles de la circulation routière et la mise en œuvre prochaine du système de transport intelligent à travers la vidéo verbalisation des conducteurs indélicats.

«Rien ne sera désormais comme avant. On ne pourra donc plus commettre une infraction au code de la route en toute impunité. Il est temps d’agir vigoureusement sur tous les leviers qui interagissent sur la sécurité routière, et passer à une autre dimension de la gestion du sous-secteur », a prévenu M. Diomandé.

Durant ces périodes de fête de fin d’année avec les mouvements accrus des personnes et des véhicules de tout gabarit, le ministère des transports appelle tous les usagers à la vigilance et à la prudence.

«Je demande aux gestionnaires d’entreprises de transports de mettre à la disposition de conducteurs, des véhicules en parfait état mécanique, et de mettre moins de pression sur leurs employés. J’exhorte les conducteurs à faire preuve de discipline et de professionnalisme, et d’éviter la consommation de stupéfiants dans l’exercice de leur activité, afin de conduire à bon port tous ces passagers qui leur font confiance », a lancé le Directeur de cabinet du ministre des Transports.

Quant aux voyageurs, il leur a recommandé de ne pas inciter le conducteur à la vitesse et à des actions dangereuses.

Environs 95% des accidents de la circulation sont imputables au facteur humain, d’où une sensibilisation forte des usagers de la route devrait permettre de réduire ce fléau et ses conséquences.

(AIP)

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Ministère de la Fonction publique : La PFN promet des actions contre l’arrêté rapportant des décisions d’admission

Le meeting conjoint Pdci-Fpi finalement reporté à une date ultérieure