Condamné par la justice ivoirienne, ce que compte faire Charles Blé Goudé





Blé Goudé sur rfi


L'ex leader de la galaxie patriotique Charles Blé Goudé, en liberté sous caution à la Haye après son acquittement, a été condamné par contumace le 30 décembre à 20 ans de prison par la justice ivoirienne.  
Dans une interview accordée à la Radio France internationale (Rfi), Charles Blé Goudé, n'entend pas rester les bras croisés, face à "cette distribution de condamnation comme de petits bonbons".
"Je vais m'entretenir avec mes avocats cette après-midi (vendredi) et dès samedi, je fais une déclaration publique pour dire au monde entier, ce que je compte faire. En attendant, je dénonce cet harcellement judiciaire", a dit Blé Goudé qui trouve "malheureux qu'on distribue des condamnations, des mandats d'arrêt comme si c'était des cadeaux de Noël".
Pour lui, ce procès, qui s'est déroulé en une journée, sans aucun témoin à la barre "est honteux".  "C'est tout sauf une décision de justice. C'est une décision politique qui revêt un verni judiciaire", a regretté Blé Goudé, rassurant toutefois que ces condamnations ne vont pas l'empêcher de poursuivre sur la voie qu'il a choisi librement.
Estimant que ce à quoi nous assistons est le signe de la febrilité du pouvoir en place, Blé appelle à ne pas renouer le couteau dans la plaie à peine cicatrisée. 
Il a également demandé au chef de l'Etat qui "d'un claquement de doigt", peut reunir les acteurs politiques autour d'une table de discussion à le faire.
"Je le supplie, je lui lance encore cette appel de réunir les acteurs politique ivoiriens pour vider le dossier post electorale", a appelé M. Blé.

Lambert KOUAME 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Communiqué du Conseil des Ministres du mardi 18 décembre 2018.

La coordination régionale du RHDP de la région du Cavally investi