Le Président Ouattara reçoit les Lettres de créance de trois nouveaux Ambassadeurs





Alassane Ouattara,Ambassade


 Le président de la République, Alassane Ouattara, a reçu, vendredi au Palais présidentiel, au Plateau (Abidjan), les Lettres de créance de trois nouveaux Ambassadeurs accrédités en Côte d’Ivoire.

 

Il s’agit du Nonce Apostolique, Monseigneur Paolo Borgia ainsi que des Ambassadeurs Zolani Mtshotshisa et Philippe Poinsot, représentant respectivement, le Saint Siège (Vatican), la République d’Afrique du Sud et le Système des Nations Unies.

Selon une note d’information de la Présidence ivoirienne, dans leurs différentes déclarations, tous ont exalté l’excellence des relations bilatérales et de coopération entre leurs pays ou instances respectifs et la Côte d’Ivoire et promis d’œuvrer à leur renforcement.

Plus spécifiquement, le Nonce Apostolique a relevé le contexte de sa prise de fonction, marqué notamment par le 50ème anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre le Saint Siège et la Côte d’Ivoire, le 40ème anniversaire de la visite d’un Pape (en l’occurrence Le pape Jean Paul II) en Côte d’Ivoire, le 30èmeanniversaire de la Consécration de la Basilique Notre Dame de la Paix de Yamoussoukro et le 125ème anniversaire de l’arrivée des premiers Missionnaires dans le pays.

Ce qui témoigne de la solidité des liens entre le Vatican et l’Etat ivoirien, a-t-il noté, avant de préciser que la vocation de l’Eglise catholique a toujours été le Service ainsi que la Promotion humaine et spirituelle.

Quant au nouvel Ambassadeur d’Afrique du Sud, Zolani Mtshotshisa, il a souligné qu’il s’attachera à finaliser les Accords de coopération qui sont en attente, en mettant davantage l’accent sur les relations économiques.

Enfin, le Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies en Côte d’Ivoire, M. Philippe Poinsot, a indiqué avoir félicité le Chef de l’Etat et le Gouvernement ivoiriens pour les « progrès tangibles » réalisés dans les domaines socio- économiques. Il a affirmé que le défi sera, pour les années à venir, de voir comment les deux parties (Côte d’Ivoire – ONU) peuvent travailler à la mise en œuvre des17 Objectifs de développement durable (ODD) pour lesquels la Communauté internationale a déclaré une décennie d’actions.

Pour M. Philippe POINSOT, c’est un renforcement de la coopération qui prendra plusieurs formes, notamment en terme d’amélioration du Système des Nations Unies en conseil de développement, de plus de cohérence dans la manière de travailler, une grande proximité, en particulier avec les personnes vulnérables, tant en zone rurale qu’urbaine et d’établissement de nouveaux partenariats.

(AIP)

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire/Femua 12 : Mme Dominique Ouattara salue la constance du groupe Magic System

Lancement de l’opération « agir pour les jeunes », Mamadou Touré prévient : "Nous serons sans pitié.. "