Poursuites contre les responsables de GPS : Guillaume Soro riposte à nouveau





GPS,Guillaume Soro,poursuites


L’affaire des poursuites engagées contre Guillaume Soro et ses proches ne se limite plus au plan national. Peu à peu, elle se déporte sur la scène international. En effet, dans un courrier en provenance de Paris, les avocats français Charles Consigny et Robin Binsard, ont directement saisi le chef de l’Etat Alassane Ouattara, pour attirer son attention sur "une série de violations des droits et libertés fondamentaux dont M. Guillaume Soro et ses proches font l’objet, en particulier depuis l’annonce de sa candidature aux élections présidentielles".
Dans ce même courrier, les deux hommes de loi dénoncent l’absence de communication du mandat d’arrêt lancé contre l'ex-président de l’Assemblée nationale et s’inscrivant en faux contre les accusations portées contre lui. Jugeant que la procédure a été initiée à raison d’un enregistrement "incomplet, tronqué présenté de manière partiale et inexacte et à l’endroit duquel nous émettons les plus grandes réserves quant à l’authenticité et la fiabilité".
Charles Consigny et Robin Binsard sollicite donc le soutien du président Ouattara, en sa qualité de gardien des institutions ivoiriennes, du principe de légalité, de la Constitution, et du respect des engagements internationaux, afin que cesse sans délai l’ensemble des atteintes aux droits et libertés et d’assurer la mise en liberté des proches de Guillaume Soro.
 
Modeste KONÉ

Partarger cet article

En lecture en ce moment

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES EXTRAORDINAIRE DU VENDREDI 06 MARS 2020

Présentation de son nouvel album : Tiken Jah offre deux concerts explosifs à Abidjan