Tabou : Une position de militaires ivoiriens attaquée





Tabou,militaires ivoiriens,attaqués,état-major,Néro


Des militaires ivoiriens positionnés à Néro, sous-préfecture de Tabou, dans sud-ouest de la Côte d’Ivoire, ont été attaqués, dans la nuit du mercredi 15 au jeudi 16 janvier, indique l’état-major des armées dans une déclaration. Si pour l’heure, cette source fait état d’un élément des Forces armées de Côte d’Ivoire décédé et d’un autre grièvement blessé, elle semble ignorer pour l’heure l’identité des assaillants et les circonstances exactes de cet incident. Elle précise toutefois que "les renforts déployés ont permis de circonscrire ces événements et le calme est vite revenu" et qu’"une enquête a été ouverte par la gendarmerie nationale afin de déterminer les circonstances exactes de ces événements".
Des sources moins officielles soutiennent que les assaillants seraient venus sur deux motos et, sans crier gare, ont ouvert le feu. Pris de panique devant cette attaque subite, les hommes présents à ce poste auraient chercher d’abord à se mettre à l’abri.  Malheureusement, l’un des leurs avaient déjà été touché mortellement et un autre dans un état critiques. Leur forfait commis, les assaillants auraient replié vers une destination inconnue.
Seules les enquêtes diligentées pourront donner les circonstances réelles de cette attaque et l’identité des intrus.

Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

Théâtre : Le comedien Wanwanniwan lutte contre la mort

Children of Africa: Un Dîner-gala pour la reconstruction et l'extension de la Case des enfants