Levée de l’immunité parlementaire de députés de l’opposition : « cela constitue une preuve supplémentaire du complot » (Affoussiata)





GPS


L’ancien ministre de la Communication, Me Affoussiata Bamba-Lamine, membre de Génération et peuples solidaires, réagissant à la levée de l’impunité des députés Camara Loukimane, Kando Soumahoro, Alain Lobognon, Soro Kanigui, Yao Soumaîla et Guillaume Soro, estime que cet acte est la preuve d’un complot.

Ces députés proches de l’Ancien président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro ont été mis aux arrêts pour trouble à l’ordre public et atteinte à la sureté de l’état.

Le bureau de l’Assemblée nationale, réuni mardi, a statué sur ce fait et a levé leur umunité parlementaire, rappelle-t-on.

Dans un communiqué dont copie est parvenue à Pressecotedivoire.ci, Me Affoussiata Bamba-Lamineestime que "cela constitue une preuve supplémentaire du complot dénoncé dès les premières heures de la violente repression du 23 décembre 2019".

Par cet acte, poursuit l’ancien ministre de la Communication, "M. Amadou Soumahoro, président en exercice de l’Assemblée parlementaire de la francophonie (APF), entérine et accompagne la violation des normes internationales en matière de liberté et protection des parlementaires".

Toutefois, Génération et peuples solidaires appelle ses partisans à demeurer mobilisés, à maintenir le cap et à redoubler d’efforts pour réaliser le seul travail qui vaille à savoi "recruter des adhérents et s’inscrire dans la logique de la résisatnce pacifique jusqu’à la victoire finale".

Lambert KOUAME

Partarger cet article

Tags

En lecture en ce moment

Municipales à Port-Bouët : Aka Maxime apporte son soutien au candidat du PDCI pour "réparer une injustice"

Après la sortie de son single "Ahoco" : Une ONG porte plainte contre Safarel Obiang