Georges Philippe Ezaley : ‘’ Nous avons décidé de ne pas nous prononcer pour le moment’’





Georges Philippe Ezaley,violences,élections grand Bassal


Les bureaux de vote pour les élections municipales partielles 2018 à Grand-Bassam Bassam ont fermé à 18h. 
Quelques  minutes après,  Georges Philippe Ezaley, maire sortant et candidat à sa propre succession a fait une déclaration à la suite de quelques actes de violences perpétrés contre ses partisans. Face à la presse, il est revenu sur les faits et a condamné ces actes de vandalisme. 
‘’j’ai des collaborateurs, précisément mes superviseurs  qui étaient sur un site qui n’était même pas un bureau de vote, qui ont été pris à partie par des éléments du camp adverse. Des véhicules ont été endommagés. L’un des acteurs a été appréhendé par la police et conduit au poste. Il a reconnu les faits. Mais à la surprise générale,  ce sont les victimes qui ont été gardés par à la police. 
Nous avons également appris qu’il y a des choses qui se sont passées.  Mais en accord avec nos avocats, nous avons décidé de ne pas nous prononcer pour le moment. Au moment opportun, nous ferons une déclaration. 


Solange ARALAMON 

En lecture en ce moment

Couper-décaler / Primud 2018 : Serge Beynaud reçoit les clés de sa Villa

Côte d’Ivoire : En visite à Ferkessédougou, Guillaume Soro accueilli dans la liesse populaire