Changements climatiques : La Côte d’Ivoire engagée à réduire de 28% ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030





Côte d'Ivoire,changements climatiques,gaz a effet de serre


"Dans le cadre de la recherche de solutions contre les effets néfastes des changements climatiques, la Côte d’Ivoire s’est engagée à réduire de 28% ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030", a annoncé le ministre  de l’Environnement et du développement durable, Joseph Séka Séka, le lundi 17 février à Grand Bassam, lors de l’ouverture de la 12e édition des journées géographiques, sous le thème “changements climatiques en Afrique Subsaharienne de la vulnérabilité  à l’adaptation”.

Selon  le ministre, l’amélioration de la résilience au changement climatique passe par la réduction  de la vulnérabilité de plusieurs secteurs socio-économiques notamment l’agriculture, l’élevage, l’aquaculture, les zones côtières, les forêts, l’utilisation des terres, la pêche. Et le littoral ivoirien étant  un espace qui présente un niveau d’activités  économiques et un potentiel de développement important doit être protégé.

"Le gouvernement a entrepris des actions pour rendre résilientes les zones côtières et leurs populations en adhérant à des conventions notamment la convention d’Abidjan pour la protection et la gestion du milieu marin et des zones côtières, la convention internationale  pour la prévention de la pollution des  eaux de la mer par les hydrocarbures", a-t-il précisé.

Cette conférence organisée par l’association des géographes de Côte d’Ivoire et qui prendra fin jeudi, a pour  objet de réfléchir  et partager les expériences de lutte contre les effets néfastes des changements climatiques en Afrique subsaharienne avec la participation d’autres experts internationaux.

Solange ARALAMON

En lecture en ce moment

Respect du couvre-feu : voici la position de la police face aux actes de violence

La préfecture de police d’Abidjan délocalisée à Abobo