Plusieurs compagnies aériennes suspendent leurs lignes vers l’Italie à cause du Coronavirus





Italie,Coronavirus


Les compagnies aériennes notamment Brussels Airline, Lufthansa, British Airways, Wizz Air et Delta Air Lines ont multiplié ces derniers jours les suspensions de lignes ou les réductions de fréquences vers l’Italie, pays européen le plus affecté par l’épidémie du nouveau coronavirus, rapporte le site d’informations Air Journal.

A Milan par exemple, où American Airlines a suspendu les vols en provenance de New York et Miami et la low cost easyJet a réduit la voilure, Brussels Airlines réduit de 30% son offre de vol durant les deux prochaines semaines (du 2 au 14 mars) entre Bruxelles et les aéroports Linate et Malpensa, ainsi que vers Rome, Venise et Bologne. La compagnie aérienne belge « constate une tendance générale négative en matière de réservations sur presque tous les marchés européens, mais c’est le nord de l’Italie qui est le plus touché ».

Les passagers dont le vol est annulé « sont contactés et réservés sur d’autres vols ou peuvent choisir de se faire rembourser intégralement s’ils ne souhaitent plus voyager ». Brussels Airlines étudie en outre « des mesures économiques, tel que le chômage technique temporaire », et a décidé d’étendre son gel des embauches à l’ensemble de la compagnie. « Il n’est pas encore possible d’estimer l’impact attendu des développements actuels sur les résultats financiers de la compagnie aérienne », précise son communiqué, de plus amples informations devant être dévoilées le 19 mars lors de la présentation des résultats annuels de 2019.

Le groupe Lufthansa, dont Brussels Airlines est membre et qui avait déjà annoncé un serrage de ceinture, a plus généralement annoncé samedi de nouvelles mesures pour contrer les conséquences économiques de l’épidémie : « dans les semaines à venir », le nombre de vols court et moyen-courriers sera réduit jusqu’à 25%, en fonction de l’évolution de la propagation du coronavirus.

Les compagnies aériennes du groupe Lufthansa continuent également de réduire leurs horaires de vol sur les liaisons long-courriers, le nombre d’avions gros porteurs actuellement hors service passant de 13 à 23. Le Groupe « étudie également la possibilité de réduire les heures de travail dans divers domaines ».

Au Royaume-Uni, British Airways a également revu son programme de vols à la baisse, vers l’Italie mais aussi vers la Chine et la Corée du Sud. La liaison entre Londres-City et Milan-Linate est limitée pendant la première quinzaine de mars à un vol quotidien contre plus de trois habituellement, et celle entre Gatwick et Bergame est progressivement réduite avant d’être suspendue le 13 mars prochain (celles reliant Gatwick à Turin, Venise ou Vérone ne perdent que quelques vols par semaine.

L’aéroport Heathrow est relativement moins affecté, avec quelques rotations hebdomadaires suspendues en mars vers Bologne, Linate ou Malpensa. Sur le long-courrier, la compagnie nationale britannique a reporté au 27 mars au plus tôt son retour à Séoul, et au 18 avril au plus tôt la reprise des vols vers Pékin et Shanghai. Dans tous les cas, les mesures commerciales habituelles sont en place pour les passagers affectés.

En Europe centrale et de l’est, la low cost Wizz Air a réduit de 60% son programme de vols vers l’Italie du nord entre le 11 mars et le 2 avril, suspendant les routes entre Londres-Luton et Bari, entre Varsovie et Bologne, Vérone ou Turin, entre Craiova et Bologne, Suceava et Bologne et Timisoara et Bergame, ainsi qu’entre Tirana et Bergame ou Pise.

En Turquie, Turkish Airlines a annoncé dimanche la suspension de tous les vols vers l’Italie jusqu’au 10 mars au plus tôt (7 destinations), ainsi que ceux vers la Corée du Sud (Séoul) et l’Irak (5 aéroports desservis). Ses vols vers l’Iran sont eux suspendus jusqu’au 14 mars au plus tôt. En Israël, El Al a également suspendu tous ses vols entre Tel Aviv et l’Italie pour deux semaines.

Aux Etats-Unis, Delta Air Lines a elle aussi décidé de suspendre les vols entre New York-JFK et Milan-Malpensa (le dernier vol décolle ce lundi), et ce jusqu’au 1er mai prochain (2 mai au départ de la ville italienne). La rotation quotidienne entre JFK et Rome n’est pas affectée. United Airlines de son côté n’opèrera pas entre Newark et Malpensa jusqu’au 14 mars au plus tôt.

(AIP)

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire / Affaire " Affi et les GOR disent non à Bédié" : Le FPI dément

Mali: 15 morts dans l'effondrement d'un immeuble à Bamako