Athlétisme/ La championne de France Carole Zahi séjourne à Abidjan





Athlétisme,Carole Zahi


La sprinteuse française d’origine ivoirienne, Carole Zahi, après une saison 2018 garnie de médailles, séjourne actuellement en Côte d’Ivoire auprès de sa famille. Ce mercredi, après sa séance d’entrainement au stade Félix Houphouët-Boigny, elle a exprimé aux confrères de sport-ivoire.ci, sa satisfaction de retrouver la chaleur abidjanaise. 

"Ça me fait vraiment plaisir ! Je passe un excellent séjour auprès de ma famille. La chaleur, j’en profite bien aussi, car ça change un peu du climat occidental. Franchement ça me fait un très grand bien d’être ici", a confié la  championne de France du 100m et du 200m, affichant très rapidement ses ambitions pour l’année 2019. "Mais le but est de se faire un palmarès au niveau international. Pour le moment, je suis très contente de ce que j’ai réalisé. Un temps de 11.01 c’est un record personnel, mais on espère faire mieux pour la suite’’, a-t-elle ajouté

Par ailleurs, Carolle Zahi a livré le secret de ses belles performances. "Le secret de Carolle c’est d’abord d’avoir un très bon mental parce que pour moi ça prédomine sur le physique. Mais il faut savoir que j’ai travaillé cela, car au départ, ce n’était pas toujours le cas. Le plus important pour un athlète, c’est d’avoir un très gros mental", a-t-elle dévoilée.

Carolle Zahi, née le 12 juin 1994, à Bingerville (Côte d'Ivoire), est une  spécialiste des épreuves de sprint. Elle débute l'athlétisme en 2011 à Toulous, et pour sa première année de compétition, elle remporte le titre de championne de France cadette, avant de se classer troisième des championnats de France juniors en 2012 et 2013. Elle obtient la nationalité française en novembre 2015 et est sacrée championne de France du 60 m en 7 s 18 (record personnel) en 2016, son premier titre nationale élite. Le 7 juillet 2018, Carolle Zahi remporte la finale du 100 m des championnats de France d'Albi en explosant son record personnel en 11 s 01 (+ 1,5 m/s). Elle réalise ainsi le meilleur chrono français depuis Christine Arron en 2005, mais surtout devient la 4e meilleure performeuse française de l'histoire derrière Arron, Marie-José Pérec et Muriel Hurtis. 

 

Gael ZOZORO

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Un nouvel organe en charge de l’identification des personnes voit le jour en Côte d’Ivoire

Candidature de Didier Drogba à la présidence de la Fif, la réaction de Didier Otokoré