Assoa Adou: « Nous sommes en discussion avec AFFI »





fpi,laurent gbagbo,assoa adou,AFFI


Le parti de Laurent Gbagbo est en passe de se restructurer définitivement. Les dirigeants qui l’incarne en Côte d’Ivoire, ont décidé de se parler pour le bonheur du Front Populaire ivoirien. Lors d’une conférence de presse ce mercredi 11 mars 2020, Assoa Adou, secrétaire général de la branche Fpi opposé à Affi N’guessan, a annoncé qu’il y a de bonnes avancées dans les discussions entamées avec le président du Conseil régional du Moronou.

« Nous sommes en train de discuter avec Affi N’guessan. Et cela a commencé le 20 février dernier. Nous continuerons les discussions »,a-t-il déclaré. Assoa Adou a continué pour commenter la décision du chef de l’Etat prise récemment à Yamoussoukro, celle de renoncer à un troisième mandat. Selon le collaborateur de l’ex-président ivoirien, Laurent Gbagbo,  »La décision de Ouattara est un non événement ».

Pour lui, Ouattara n’imposera pas son successeur aux ivoiriens. « Nous ne voulons pas d’un héritier de Ouattara. Nous voulons plutôt des élections justes et transparentes ». Le porte-parole de Laurent Gbagbo à Abidjan a saisi l’opportunité pour lancer un appel aux ivoiriens. « Mobilisons-nous pour empêcher la forfaiture orchestrer par le régime »,insiste-t-il. Cependant, le proche collaborateur de Laurent Gbagbo n’oublie pas que le changement se fera avec tous ceux qui auront leur carte d’identité. Par conséquent, il a exhorté tous les ivoiriens à « envahir les lieux d’enrôlement pour se faire établir les cartes nationales d’identités ».

Soutenu par le Secrétaire exécutif en chef du PDCI et le président de l’EDS, Assoa Adou a informé les journalistes  de la tenue d’un meeting conjoint, FPI-PDCI prévu les jours à venir à Yamoussoukro. A l’en croire, « les ivoiriens doivent empêcher la minorité de continuer. Il faut qu’on continue de combattre ce système »,martèle-t-il

Parfait ZIO

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Communiqué du Conseil des ministres du 19 février 2020

Côte d’Ivoire / Lancement de la télévision numérique terrestre : Sept chaînes pour commencer