Côte d'Ivoire : 3e mandat, Ouattara donne les vraies raisons de son retrait





Alassane Ouattara,Rhdp,Côte d'Ivoire,3e mandat


Côte d’Ivoire/3e mandat : Ouattara donne les vraies raisons de son retrait

A l’occasion du conseil politique du RHDP tenu jeudi, le président de la République a donné les raisons de la réforme constitutionnelle et son départ de la tête de l’exécutif Ivoirien.

Il a débuté ses explications par le mode de désignation  du vice-président.

Selon le président, il a opté  pour la nomination du vice-président avec l’accord du Parlement  pour éviter un certain nombre de problèmes qui pourraient survenir dans la gestion des affaires.

” il est arrivé dans certains pays où le vice-président et le président en viennent à la main, lors du  conseil des ministres. Nous sommes en Afrique et il faut être pragmatique.  Il est très important que le président et le vice-président soient  en de bons termes. Je ne travaille que dans l’intérêt  et la stabilité de la Côte d’Ivoire”, a-t-il indiqué.

Concernant la continuité du mandat des députés, au cas où cela n’a pas été fait à la date indiquée, Alassane Ouattara a indiqué qu’il a opté pour cette voie afin de permettre au parlement de continuer ses actions en dehors du calendrier de la présidentielle.

Aussi, il a expliqué que la réforme judiciaire s’inspire du mode Français. Pour lui, le mode américain sur lequel était calqué l’actuel système judiciaire a montré ses limites.

Raison pour laquelle, il a décidé de le proposer à l’Assemblée  nationale et au Sénat.

Pour ce qui est de son départ à  la tête de l’exécutif Ivoirien, le président de la République  a révélé qu’en 2017, il avait déjà son choix de partir de la présidence.

” J’ai décidé de partir me reposer, lorsque que j’ai constaté avec le commandement des forces de défense et de sécurité que le pays était stable. Je considère que la nouvelle génération peut mieux faire que moi. “, a-t-il déclaré.

Lire la suite içi 

.

En lecture en ce moment

"Le moment est venu pour que nous reprenions le flambeau du pays" (Mamadou Koulibaly)

Littérature/ ''A lire et à boire ‘’ célèbre ses deux ans ce samedi