Meeting de l'opposition: Quand Assoa Adou rêve de voir Ouattara, Gbagbo, Bedié et Soro autour d'une table





Meeting de l'opposition,Yamoussoukro,Réforme constitutionnelle


Le secrétaire général de l'une des tendance du Front populaire ivoirien (FPI,  proche de Laurent Gbagbo), Dr Assoa Adou a réaffirmé son rêve de voir les protagonistes de la crise postélectorale de 2010, s'asseoir autour d'une table pour redéfinir la nouvelle Côte d’Ivoire qu'ils voudraient voir.
"Chers frères, chers soeurs, camarades, il nous appartient de nous lever pour que nous leaders se retrouvent. Nous rêvons de voir autour d'une table, monsieur Ouattara qui est aujourd'hui président de la République, mais, le président Laurent Gbagbo, le président Bédié et monsieur Soro Guillaume, les protagonistes de la crise en Côte d'Ivoire", a déclaré, dimanche, Assoa Adou, au cours d'un meeting de l'opposition, tenu à la place Jean Paul II de Yamoussoukro.
Assoa Adou, pour qui les Ivoiriens ne devraient pas "rester et voir instaurer insidieusement un regime despotique" pense que la rencontre entre ces leaders devrait leur permettre de redéfinir la Côte d'Ivoire qu'ils souhaitent avoir.
Ce meeting de l'opposition significative vise à dire "non" à la réforme de la Constitution. Cette réforme qui touche trois points essentiels de la loi fondamentale, notamment, le statut du vice-président, la continuité du mandat parlementaire. Le Chef de l'Etat propose la pérennisation de la nomination du Vice-président ainsi que la continuité du mandat des parlementaires au cas où les élections n'ont pas pu se tenir à la période indiquée.
L'opposition dans son ensemble rejette cette réforme constitutionnelle, estimant que le président de la République qui a annoncé qu'il renonce à un troisième mandat veut quitter le Pouvoir sans partir.

Lambert KOUAME 

En lecture en ce moment

Coupe de la Confédération : Jani Tarek (Fc San Pedro) : ‘’Nous sommes là pour défendre la Côte d’Ivoire’’

RD Congo / Résultats provisoires de la présidentielle : L’opposant Félix Tshisekedi déclaré vainqueur par la CENI