Révision de la Constitution: "l'erreur d'interprétation juridique du RHDP", selon Guikahué





Révision de la Constitution,Meeting de l'opposition


Le secrétaire exécutif en chef du Parti démocratique de Côte d'Ivoire  (PDCI), Maurice Kakou Guikahué a révélé ce qu'il qualifié d'erreur d'interprétation juridique le procesus engagé par le chef de l'Etat pour la modification de la constitution.  
Au cours d'un meeting de l'opposition , tenu ce dimanche, à Yamoussoukro, Maurice Kakou Guikahué a indiqué que le protocole d'accord de la Cedeao que la Côte d’Ivoire a signé, relatif à la démocratie et à la bonne gouvernance ne permet pas de modifier la Constitution dans les six mois précédents l'élection.  
"Pourquoi nous avons raison de dire non à la modification de la constitution. Notre pays, la Côte d’Ivoire fait partie de la Cedeao et le protocole de la Cedeao relatif à la démocratie, à la bonne gouvernance, prescrit à son article 2,  qu'aucune modification de la loi électorale ou de la constitution ne peut se faire sans la majorité des acteurs politiques dans les six mois précédents l'élection", a révélé M. Guikahué.
"L'erreur du RHDP, c'est de confondre le vote et les élections", a dit le secrétaire exécutif en chef du PDCI, ajoutant que selon le code électoral, si le vote se tient le 31 octobre 2020, la liste provisoire doit être affichée, trois mois avant, soit le 31 juillet pour que s'ouvre le contentieux.   
"Dès que le contentieux commence, les élections ont commencé", a fait savoir M. Guikahué, ajoutant que si le président de la République voulait renouveler la Constitution, il aurait dû le faire au plus tard le 31 janvier 2020. "Donc le président est forclos", a conclu Maurice Kakou Guikahué. 

Ce meeting de l'opposition vise à "dire non" à la modification de la constitution. 
La modification de la constitution, soumise au Parlement a été adoptée à la majorité. Les groupes parlementaires de l'opposition qui dénoncent la procédure de modification ont annoncé, jeudi, leur retrait de tous les travaux visant à modifier la loi fondamentale, rappelle-t-on. 

Lambert KOUAME     

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire : Un policier arrêté avec plus d’une tonne de drogue à Grand-Bassam

Mehdi Khalil (PDT de Cosmos FC): « J’ai reçu Drogba mais je reste fidèle à Sory Diabaté »