Lutte contre le corona virus-Le gouvernement ivoirien prend des mesures: la toile s'enflamme





Corona virus,côté d'Ivoire,prévention


Depuis le lundi 16 mars, le gouvernement ivoirien, au sortir du conseil national de sécurité, présidé par le chef de l'Etat Alassane Ouattara, a pris des mesures de prévention contre le coronavirus dont la Côte d'Ivoire enregistre six cas.
Il s'agit entre autres de la fermeture des établissements scolaires et universitaire pour une période d'un mois, l'interdiction de manifestation de plus de 50 personnes, de la fermeture des cinémas, restaurants et lieux de spectacles pour une durée de deux semaines renouvelables, la suspension  de tous les événements culturels et sportifs nationaux et internationaux, la suspension pour une période de 15 jours renouvelables de l’entrée en Côte d’Ivoire des voyageurs non ivoiriens en provenance des pays ayant plus de 100 cas confirmés de maladie à coronavirus (COVID-19). Les ressortissants ivoiriens et les résidents permanents non ivoiriens seront soumis à une mise en quarantaine obligatoire pour 14 jours dès leur entrée sur le territoire ivoirien dans les centres réquisitionnés par l’Etat, du Renforcement du contrôle sanitaire aux frontières aériennes, maritimes et terrestres.
Dès la publication de ces mesures, les réseaux sociaux se sont enflammés. Dans tous les groupes et forums,  l'information a été reprise. Chacun y allant de son commentaire. De nombreuses personnes saluent la réaction du gouvernement qui "a pris des mesures efficaces".
A contrario,  d'autres estiment que ces mesures sont trop énergiques. "Ils auraient pu commencer par fermer les écoles pour 15 jours renouvelable au lieu d'aller jusqu'à 30 jours. Ils oublient que nos enfants sont en classe d'examen", a t-on lu dans un groupe. 
Un autre groupe s'inquiète pour les usagers de transport en commun tels que les taxis communaux, les bus, les mini cars de transport, les bateaux bus et les pinasses artisanales.
"Si les mesures de lutte sont aussi strictes, c'est que l'Etat nous cache des chose. Pour seulement six (6) cas seulement, on ne peut pas aller à ces extrêmes", a écrit un autre internaute.
Des sorties qui prouvent que tous sont préoccupés par les proportions que prend le coronavirus dans notre pays.

Solange ARALAMON 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire/Après les magistrats, les avocats inquiets de la situation sociopolitique demandent aux Juges d’accomplir leur mission en toute impartialité

Affaire Guillaume Soro : Benjamin Téhé, (représentant Lider Autriche-Allemagne) « Je suis surpris de la grossièreté du montage »