Un gendarme tué dans l’attaque d’un poste de l’armée à Tabou





Tabou,Gendarme,attaques


Le poste avancé des forces de sécurité situé à proximité du pont “Yaka” (05 km de Tabou) a été attaqué dans la nuit de mercredi à jeudi, aux environs de 02 heures du matin, par des individus armés non identifiés qui ont tué un gendarme en le tailladant à la machette avant de disparaître dans la pénombre.

Le préfet du département de Tabou, Kalidja Kouamé a confirmé jeudi cette information à l’AIP précisant que les bandits étaient armés de fusils et d’armes blanches.

«Des renforts venus de Tabou se sont aussitôt déployés sur les lieux mais les assaillants avaient déjà pris le large », a indiqué Mme Kouamé qui a tenu jeudi à la préfecture, une réunion de crise avec le comité départemental de sécurité au cours de laquelle, elle a demandé aux forces de sécurité de mener des patrouilles mixtes pour renforcer la sécurité dans la zone de Tabou.

«Je  vous félicite parce que l’ordre a été rétabli au poste de contrôle du pont Yaka et le calme est revenu. L’heure est au ratissage et je vous demande, gendarmes, policiers, militaires, eaux et forêts et douaniers de vous mettre ensemble pour le renforcement de notre sécurité », a souligné le préfet de Tabou avant de lancer un appel à la population à renforcer la collaboration avec les forces de l’ordre.

«La population ne doit pas avoir peur des forces de l’ordre parce qu’elles travaillent pour elle », a-t-elle indiqué.

Sur le terrain, au pont Yaka et dans la ville de Tabou, des renforts sont arrivés de la compagnie de gendarmerie de San-Pedro pour appuyer les forces de sécurité locales.

(AIP)

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Lutte contre Ebola en RDC : la Banque mondiale décaisse une enveloppe de 50 millions de dollars

Prix média 2019 "La Chine à mes yeux" : Top départ de la 3ème édition