Crise du coronavirus : des entreprises mettent leur personnel au chômage technique





coronavirus,des entreprises,mise au chômage technique,UTB,Caritas Côte d'Ivoire


Des entreprises dont les activités sont fortement perturbées par la crise de la maladie à coronavirus, ont commencé à mettre leurs personnels au chômage technique. C’est le cas par exemple de l’Union des transporteurs de Bouaké (UTB), l’une des plus grandes compagnies de transport du pays, qui a informé ses employés de sa décision de se séparer d’eux pour un mois, à compter du 1er avril jusqu’au 30 avril 2020.
"Conformément aux mesures prises face à la pandémie de la maladie coronavirus (COVID-19) par le Conseil national de sécurité (CNS), le 16 mars 2020, et par le président de la République, le 23 mars 2020 ; vu que ces événements imprévus relevant de la force majeure rendent matériellement impossible la poursuite de la quasi-totalité de nos activité ; et conformément à l’article 16.11 du code du travail ; la direction de la société UTB vient par la présente notifier à l’ensemble du personnel la décision de la mise au chômage technique", explique l’entreprise dans sa note d’information G/DARH/UTB/0009/03/2020. Qui ajoute que cette décision concerne "la majorité du personnel".
Comme la compagnie UTB, Caritas Côte d’Ivoire a annoncé, le 27 mars dernier, la mise au chômage technique de son personnel.
"Conformément aux dispositions légales en vigueur, il est procédé à la mise au chômage technique de l’ensemble du personnel pour une durée de deux mois à partir du 1er avril 2020", annonce la note de service 03/2020.

Modeste KONE

En lecture en ce moment

Coronavirus : La Côte d’Ivoire connaît son premier malade

Coronavirus : le gouvernement met en garde contre l’augmentation des prix des denrées alimentaires