Quelque 700 jeunes ivoiriens en formation pour sensibiliser et lutter contre les fake news





coronavirus,formation de 700 jeunes


Quelque 700 jeunes ivoiriens bénévoles reçoivent depuis jeudi une formation pour sensibiliser et lutter contre les fakenews sur le coronavirus.

Cette formation a été lancée par le ministre de la promotion de la jeunesse et de l’emploi des jeunes Mamadou Touré et son collègue de la santé  Aka Aouélé, à la salle de conférence de l’immeuble CNPS du plateau.

La cérémonie a été doublée de la formation d’une vingtaine de jeunes issus de partis politiques et des organisations de jeunesses de Côte d’Ivoire.

De manière pratique, parmi les 700 jeunes, 500 jeunes sont formés pour lutter contre les fakenews sur les réseaux sociaux et 200 jeunes pour des actions de sensibilisation terrain.

Le Ministre Mamadou Touré a expliqué que son initiative vise à appuyer les efforts du gouvernement à travers le ministère de la Santé pour lutter contre cette pandémie.

À l’en croire, le rôle des jeunes dans cette campagne est important. Ils seront des ambassadeurs digitaux et des ambassadeurs terrains. Les jeunes bénévoles qui iront sur le terrain le seront en accord avec le ministère de la santé.”,a-t-il assuré.

Mamadou Touré a saisi l’occasion pour appeler tous ceux qui ont initié  déjà des actions de sensibilisation sur le terrain à les faire désormais en cohérence avec le dispositif national déjà en place.

Le ministre Aka Aouelé a salué cette initiative qui va contribuer à la vaste campagne nationale de lutte contre la maladie à Coronavirus. Il dit compter sur la discipline de ces jeunes pour que la Côte d’Ivoire et l’humanité toute entière relève le défi d’une population saine et sauve.

Pour cette première journée de formation, la formation a été dispensée par Dr Obio Mathias, expert à l’Inhp. Il a instruit la vingtaine de jeunes sur le coronavirus, les signes cliniques et des mesures barrières.

lexpressionci.com

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Quelque 700 jeunes ivoiriens en formation pour sensibiliser et lutter contre les fake news

Agressions sur des femmes policiers : Un gendarme et un élément du GSPR devant le parquet militaire