Crise du COVID-19 : l'Eglise catholique soutient son personnel





Coronavirus,Eglise catholique,soutien au personnel


Suite au rapport du Secrétaire Exécutif National de l’Éducation Catholique de Côte d’Ivoire (SENEC) sur la situation de l’École Catholique née du COVID-19 et les propositions émanant des employeurs et des représentants du personnel de l’ensemble des établissements catholiques de Côte d’Ivoire, qui mettent en exergue :

  • Les difficultés financières liées à la non solvabilité de la subvention 2018-2019 et au non-paiement de la subvention 2019-2020 par l’État de Côte d’Ivoire, à l’impossibilité de recouvrer la totalité des scolarités dues par les familles ;
  • Les difficultés liées à la préservation des emplois ;
  • Les difficultés à respecter les mesures de rupture de la chaine de transmission du virus en raison de la situation de précarité du personnel ;
  • L’impossibilité, du fait de la fermeture des établissements scolaires, d’appliquer les recommandations de la Commission Indépendante Permanente de Concertation (CIPC) contenues dans le « protocole d’accord relatif aux mesures à prendre pour la gestion de la situation née du COVID-19 » du 25 mars 2020 (l’anticipation de congés payés, le travail à temps partiel et le chômage technique par rotation) ;

Après avoir informé l’État de Côte d’Ivoire de la situation des écoles catholiques née du COVID-19 par courrier officiel le 20 avril 2020 et après analyse,

Vu que la situation née de la pandémie COVID-19 est une épreuve sociale et économique pour tous les acteurs de la communauté éducative ;

Considérant que l’École Catholique porte une attention toute particulière aux pauvres qui lui commande, dans l’ensemble de ses composantes, une solidarité agissante ;

Considérant que l’État de Côte d’Ivoire a mis en place un plan de soutien économique, social et humanitaire pour accompagner le secteur privé ;

La Conférence des Évêques Catholiques de Côte d’Ivoire (CECCI),

Invite :

Les employeurs de l’Éducation Catholique de Côte d’Ivoire

  • A maintenir les emplois et les salaires des personnels ;
  • A engager des négociations avec les personnels sur des modalités, en cas de difficultés à payer les salaires ;
  • A privilégier le paiement des arriérés de salaires dus à la fermeture des établissements scolaires ;

Les employés de l’Éducation Catholique de Côte d’Ivoire

  • A rester à la disposition de leurs employeurs pour d’éventuelles sollicitations professionnelles ;
  • A faire preuve de compréhension et d’esprit de sacrifice dans les négociations avec leurs employeurs.

La Conférence des Évêques Catholiques de Côte d’Ivoire exprime sa proximité pastorale à toute la communauté éducative catholique en cette période difficile, lui témoigne sa solidarité et invite toute la communauté chrétienne à s’unir dans la prière pour une fin rapide de la pandémie.

 

Fait à Abidjan, le 23 avril 2020.

Mgr Ignace BESSI Dogbo,

Président de la CECCI

Pour office et par délégation

Mgr Jean Salomon LEZOUTIE

Évêque de Yopougon

 

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire : Le député Alain Lobognon sous mandat de dépôt

Côte d’Ivoire/ Une élève s’est noyée dans le Bandama