Bouaké: Trois enfants emportés par les eaux pluviales





Bouaké, pluie,


Trois enfants qui jouent sous la pluie, en l'absence de leurs parents   ont été emportés par les eaux pluviales, le dimanche 26 avril 2020,  au quartier Dar-ES-Salam de Bouaké.  Leurs corps sans vie ont été retrouvés, quelques heures plus tard, sur la route de Katiola.
Selon des témoins sur place, tout s’est passé entre midi et 13 heures. Alors qu’il pleuvait des cordes sur la ville, un groupe d'enfants jouait dans les eaux salles en provenance des sous quartiers de Sagabo et Djamourou qui convergnt vers l’abattoir centrale de Bouaké en destination du lac d’Atienkro. Au cours de cette partie, le plus petit d’entre eux va brusquement chuter pour se retrouver dans un caniveau. Devant la force des eaux qui ne lui donnaient aucune chance de s’en sortir, son aîné va courir à son secours, pour tenter de l’extirper de ce piège de la nature. Mais, la puissance des eaux torrentielles est sans pitié et entraine, petit à petit, les deux enfants vers une destination fatale.
 A la vue de ce spectacle désolant, un autre enfant, un peu plus grand et plus robuste, sans calcul aucun, va descendre dans un caniveau un peu plus loin, pour s’interposer et espérer ainsi intercepter les deux enfants. Devant ce combat acharné contre la nature, les riverains et passants sortis pour apporter leur assistance aux enfants en difficulté n’ont pu rien faire. Quelques heures plus tard, les corps sans vie de ses trois enfants seront retrouvés dans le lit du gros trou creusé par les eaux, derrière l’abattoir, sur l’axe menant à Katiola.
Outre le décès des trois enfants, cette pluie a causé  d'énormes dégâts materiels.
Solange ARALAMON 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

"École fermée, mais cahiers ouverts" : un projet pour assurer la continuité des cours malgré le Covid-19

Alliance politique: le COJEP de Blé Goudé adhère à la plateforme de Bédié