Aide au secteur informel : restaurateurs et tenanciers de maquis sensibilisés à acquérir la carte de commerçant 





Aide au secteur informel,carte de commerçant,RUPACI


Comment se structurer et bénéficier de l'accompagnement prévu par l'État dans le cadre du Covid-19 ? C'est l’objectif principal de l’association Restaurateurs unis et professionnels de Côte d’Ivoire (RUPACI) en initiant une campagne de sensibilisation de ses membres. À Blockhaus, dans la commune de Cocody où l'équipe du président national, Olivier Koffi, était présente, elle a appelé les restaurateurs et autres tenanciers de maquis à se doter des cartes de commerçant afin de bénéficier de nombreux avantages dont la reconnaissance par les autorités et la prise en compte dans le dispositif d’accompagnement de l’Etat inhérentes au Covid-19.
Pour Olivier Koffi, cette carte est un document important, qui permettra aux acteurs de la restauration et des débits de boissons de se doter d’un statut formel de commerçant, et ainsi, être mieux armés et structurés.
Remerciant tous ceux qui ont apporté leur aide à RUPACI, il a insisté sur l'action de la société Brassivoire qui, depuis le début de la,pandémie du coronavirus, ne ménage aucun effort pour soutenir les restaurateurs à travers son accompagnement de "l’opération solidarité aux acteurs de la restauration et débits de boissons contre le Covid-19" organisée par l’association RUPACI, en offrant des kits de protection, des vivres et non-vivres. 
Le représentant de UNITEC, opérateur délégué du ministère du Commerce pour la confection des cartes de commerçant, Sove Aubin, a lancé l’opération d’enrôlement qui devrait permettre l’enrôlement d'une cinquantaine de maquis, bars et caves. 

Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

Interview ( Honoré Zolobé Prdt FIBAD) :" 2020 s'annonce meilleure pour le badminton ivoirien "

Côte d'Ivoire-CPI: et maintenant, où peut aller Charles Blé Goudé?