Prolifération des fake news: Le ministre de la sécurité passe à l'offensive





Sécurité,  fake news, Vagondo Diomandé,



Dans le cadre de la lutte contre les fakes news qui prospèrent depuis un moment sur les réseaux sociaux,  le ministre de la sécurité et de la protection civile, le Général Vagondo Diomandé  au cours dune rencontre avec les sénateurs, il y a quelques jours  à annoncé  qu'il faut désormais passer à la phase de répression. 
"Nous avons attrapé Serge Koffi le Drone, quelqu'un qui était très virulent sur les réseaux sociaux et qui racontait tout et n'importe quoi. Le prochain qui va essayer et qui est sûr de lui en côte d'ivoire on va l'attraper. Les fans news peuvent avoir des impacts importants aussi, parce que l’information façonne notre vision du monde. On se fait une idée des gens ou d’une situation en s’informant. Donc, si l’information est inventée, fausse, exagérée ou déformée, on ne peut pas  prendre pas de bonnes décisions", a-t-il expliqué aux parlementaires.
Il a regretté cependant le fait que la quasi-totalité des auteurs de ces informations qui menacent gravement la paix sociale, tel qu'il a été donné relativement à l'Affaire Bae à Yopougon, vivent à l'extérieur de la Côte d'Ivoire, notamment en France.
"La France a offert ses services pour qu'il y ait une collaboration franche entre les forces de sécurités ivoiriennes et les forces de sécurités françaises pour que si quelqu'un s'illustre d'une manière négative qui met à mal les intérêts de l'un ou l'autre des pays, qu'on puisse l'attraper. C'est une avancée notable que je tiens à apporter à vôtre connaissance", s'est réjouit Vagondo Diomandé.
Solange ARALAMON 
 

En lecture en ce moment

Caravane scientifique : une association initie des jeux ludo-scientifiques pour démystifier les sciences

Lutte contre le coronavirus : Les consignes du ministre Siandou Fofana aux proprietaires des établissements de tourisme et des loisirs