Echauffourées à la Maca : le calme est revenu, une enquête ouverte





echauffourees-a-la-maca-le-calme-est-revenu-une-enquete-ouverte


La Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (MACA) a connu un soulèvement de ses pensionnaires, le 20 mai 2020. La Justice a ouvert à cet effet une enquête.

Ce mercredi 20 mai 2020, des échauffourées ont éclaté entre des agents pénitentiaires en service à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan.

Informé de ces faits, le Garde des Sceaux, Ministre de la Justice des Droits de l’Homme s’est immédiatement rendu sur les lieux.

A la suite des échanges qu’il a eu avec lesdits agents, le Garde des Sceaux a demandé qu’une enquête soit ouverte afin de situer les responsabilités dans la survenue de ces événements malheureux.

Le calme est revenu au sein de l’établissement pénitentiaire.

Le Garde des Sceaux, Ministre de la Justice et des Droits de l’Homme tient à préciser qu’il n y a eu ni mutinerie ni évasion à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan.

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Visite d’état dans le Moronou: une foule nombreuse attend Ouattara pour le meeting d’ouverture à Arrah

Togo : Présidentielle, Faure Gnassingbé élu dès le premier tour avec 72%