Mabri Toikeusse engage l’UDPCI pour la consolidation du RHDP





udpci,mabri


Le président de l’Union pour la démocratie et pour la paix en Côte d’Ivoire (UDPCI), Albert Mabri Toikeusse a acté le 21 mai 2020, l’engagement de son parti à demeurer au sein du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) en vue de l’union des fils et filles du parti au pouvoir,  rapporte un communiqué transmis lundi à l’AIP.

Le 02 mai 2020, lors d’une réunion de direction à Abidjan, l’UDPCI avait réaffirmé son appartenance au parti présidentiel et pris acte des résolutions du Conseil politique du RHDP du 12 mars désignant  le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly comme candidat de ce parti pour la présidentielle de 2020.

Lesdites décisions de l’UDPCI qui jusque-là n’étaient pas entérinées par son premier responsable ont été  endossées définitivement pour le grand bonheur de plusieurs cadres qui souhaitent être au côté du parti présidentiel pour les futures batailles en vue de la préservation du pouvoir.

M. Mabri estimant que la décision du Conseil politique du RHDP du 12 mars 2020 mérite d’être portée à la connaissance de sa base a décidé de conduire des échanges en vue de les mettre au même niveau d’information dans les jours à venir.

Tout en déplorant les agissements de certains cadres du RHDP qui fragilisent la cohésion interne, le président du parti arc en ciel a salué la hauteur d’esprit du président Alassane Ouattara qui a tenu à faire prévaloir le dialogue dans la résolution de cette crise, afin de permettre à la famille des houphouëtistes de retrouver la sérénité.

A l’issue d’un réaménagement technique du Gouvernement le 13 mai, le président de l’UDPCI, Albert Mabri a été remplacé de son poste de ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique par Adama Diawara.

(AIP)

Partarger cet article

Tags

En lecture en ce moment

Côte d'Ivoire: Un porte-char se renverse dans un ravin à Vavoua et occasionne un mort

Leila Koné , 2e dauphine Miss Côte d’Ivoire 2010 est décédée