Retour de Gbagbo en Côte d’Ivoire : Meïté Alikari (expert en gestion des conflits ) lance un message au pouvoir et aux ivoiriens





Laurent Gbagbo


Suite à l’assouplissement des mesures restrictives imposées à l’ex-chef de l’État Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé, les réactions se multiplient.

Meïté Alikari, expert en gestion des conflits et des situations conflictuelles dégradées soutient que cette décision de la CPI donne une chance à une réconciliation vraie en Côte d’Ivoire à quelques mois des élections présidentielles.

 »La décision de la Cour Pénale internationale d’assouplir les mesures de restrictions faites à l’ex-Président Laurent Gbagbo et à Charles Blé Goudé est salutaire. Cet acte va permettre de poser les jalons d’un début de réconciliation entre les différents protagonistes politiques. J’espère que l’ensemble des filles et fils de la Côte d’Ivoire saisiront cette opportunité pour se retrouver et sceller ainsi la réconciliation nationale tant attendue par le peuple ivoirien suffisamment martyrisé ces dernières années », a souhaité Méïté Alikari, instructeur en sécurité, sûreté, prévention incendie, les gestes de premiers secours et sensibilisation à la menace terroriste.
S’agissant du débat autour d’un retour au pays de Laurent Gbagbo et son ex-ministre de la jeunesse conditionné par l’autorisation du pouvoir d’Abidjan, Méïté Alikari a invité les autorités actuelles à mettre en avant l’intérêt supérieur de la nation.

 »Il faut mettre de côté les intérêts égoïstes et égocentriques enfin d’aller définitivement vers une paix durable et véritable. Pour ce faire, il faut accepter le retour de tous les exilés et prisonniers politiques. Il faut privilégier le dialogue et la paix », a conseillé Méïté Alikari, directeur de plusieurs entreprises en France.

À en croire, cet expert des gestions de conflits, la décision de la CPI donne la possibilité aux acteurs politiques de sceller le socle de la réconciliation véritable.
 »Il faut se projeter vers l’avenir car les défis à relever sont énormes et nombreux. C’est ensemble que nous y arriverons », s’est dit confiant Méïté Alikari.

 

Lasynthese

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Les promesses du Programme social du gouvernement seront tenues (Porte-parole)

Augustin Thiam parle à Bedié: "être un héritier n'est pas un fanion qu'on brandi"