Portrait: SabineTa Lou, la vendeuse de piments devenue agent de la police maritime





Marché gouro,policie maritime,Sabine Ta Lou


Sabine Ta Lou depuis enfant, conformément à son emploi du temps, aidait sa mère à vendre du piment à au Forum et au marché gouro, deux grands marchés de la commune d’Adjamé. Fille unique, sa mère décède et la voilà face à son destin. C’est avec ce commerce qu’elle paie ses études jusqu’à obtenir le baccalauréat et le BEPC la même année ( 2015).

"Je me réveille à 4heures du matin, le temps de m'apprêter, je sors à 4heures 45mn au plus tard. Je vends de 5heures (les vendeuses d'attiéké font très tôt leurs provisions) à 19heures souvent à 21heures. Je n'habite pas loin du marché. J'ai eu le BAC en cours du soir et le BEPC en candidat libre. Je m'amuse comme les jeunes filles de mon âge, mais de façon décente. C'est une question de planification de temps. J'aime mon travail, ça nourrit son homme et l'entourage de son homme" explique t-elle quand on lui demande de parler de sa journée de travail.

Son histoire a fait le tour de la toile à l'époque, c'était en octobre 2017. Le mois suivant de la même année, elle a été invitée par la Télévision nationale(RTI) pour partager son experience avec les filles de son âge à l'émission C'MIDI. Quelques temps après l'émission, elle annonce avoir obtenu le concours de la police maritime.

Et  le 02 juin 2020, elle publie des photos d'elle sur sa page Facebook en tenue de la police maritime dans un bureau, en  remerciant ses proches .

Solange ARALAMON

En lecture en ce moment

Seri Jean-Michaël attaque l'Ogc Nice en justice pour escroquerie

Manifestations au Liban: Beyrouth comme un champ de bataille