Fonds de soutien aux entreprises : Le ministre Félix Anoblé exhorte les professionnels de la presse en ligne de Côte d’Ivoire à s’inscrire sur les plateformes





Covid 19,Félix ANoblé,PME,Repprelci,presse numérique


Au cours d’une rencontre avec des patrons de médias numériques conduits par le Réseau des professionnels de la presse en ligne de Côte d’Ivoire (Repprelci),le lundi 22 juin 2020, le ministre ivoirien en charge de la Promotion des Petites et moyennes entreprises (PME), Félix Anoblé a invité les entreprises du secteur de la presse numérique à s’inscrire sur les plateformes dédiées pour le Fonds de soutien aux PME, mis en place par l’Etat pour accompagner les entreprises dans le contexte de la crise liée à la Covid-19.

"Essayez de vous vendre vous-mêmes, réinventez-vous et saisissez les opportunités qui se présentent à vous", a-t-il lancé, en insistant sur le fait que les PME qui ne fourniront pas les documents requis, en ligne, conformément aux critères, ne bénéficieront pas d’aide. Pour ce faire, il s’est dit ouvert aux préoccupations des membres du Repprelci.

Barthélémy Kouamé, directeur général d’Acturoutes, a indiqué que les entreprises de presse du secteur du numérique en Côte d’Ivoire ont des problèmes de trésorerie et de financement, une situation aggravée par la crise de la Covid-19.

Pour sa part, Lassina Sermé, président du Repprelci, a salué la spontanéité avec laquelle le ministre a accepté d’échanger avec la faîtière de la presse numérique de Côte d’Ivoire et s’est dit heureux de la disponibilité de M. Anoblé à accompagner la presse numérique.

Toutefois, il a assuré que plusieurs entreprises du secteur se formalisent, aujourd’hui car la nouvelle loi portant régime juridique de la presse, prenant en compte les médias numériques, a été promulguée fin décembre 2017. Mais, les décrets d’application du Fonds de soutien et de développement de la presse (FSDP), ne sont pas encore signés pour prendre en compte la presse numérique ivoirienne.

Le ministre Félix Anoblé a souligné que  sur 22 000 entreprises enregistrées sur le tableau du Fonds de soutien aux PME, 400 ont pu fournir des documents, mais 75 seulement ont des documents complets et 33 répondent vraiment aux conditions requises.

Notons que pour atténuer les effets pervers de la pandémie de la Covid-19, l’état ivoirien a mis en place un Fonds de soutien aux grandes entreprises, doté d’une enveloppe de 100 milliards de FCFA, un Fonds de soutien aux PME de 150 milliards de FCFA, puis un fonds spécial de solidarité et de soutien d’urgence humanitaire qui est doté de 170 milliards FCFA.

Les conditions pour l’accès au Fonds de soutien aux PME ont été d’ailleurs assouplies. Des critères contraignants ont été levés pour rendre ces conditions flexibles, mais malgré cela ce n’est pas évident, a fait observer M. Anoblé.

Pour rappel, le Repprelci est une organisation créée en 2006, regroupant les acteurs de la presse numérique en Côte d’Ivoire. Cette faîtière des médias numériques ivoiriens s’est donnée pour mission d’organiser, structurer et promouvoir la presse numérique en Côte d’Ivoire.

Solange ARALAMON

En lecture en ce moment

Politique : Le PDCI-RDA et le RHDP à nouveau devant les tribunaux bientôt

Opposants dangereux !