Longue vie, M. le Président !







Le numéro 1 ivoirien, le Président de la République de Côte d’Ivoire, SEM Alassane Ouattara, a fêté le 1er janvier 2019, son 77ème anniversaire de naissance. C’est le 1er janvier 1943 que naquit à Dimbokro, la ‘’deuxième chance’’ de la Côte d’Ivoire, après le père de la nation, Félix Houphouët-Boigny. Il y avait ce jour-là, une double joie et allégresse chez le chef de l’Etat ivoirien. Transport de joie et d’allégresse pour la traversée 2018 à 2019. Nouvelle bougie soufflée, nouvelle année, 2019 qui commence. Double évènement, double réjouissance avec un discours à la nation dont la première quintessence est un social hardi dans le domaine de l’Education nationale où les efforts du gouvernement vont être accentués pendant toute l’année 2019. Mais avant la réalisation de ces ‘’travaux de l’Eléphant d’Afrique’’ par le président de tous les Ivoiriens, ceux pour lesquels il a abandonné une belle carrière au FMI pour venir les ‘’sortir du trou’’ sont infiniment reconnaissants et lui souhaitent un joyeux anniversaire et surtout une longue vie. Qu’il soit par leurs prières, rassasié de longs jours sur terre pour conduire, non pas seulement son pays à l’émergence 2020, mais surtout à le hisser après 2020 au niveau des ‘’Dragons de l’Asie’’ et donc des pays développés et industrialisés. Avec le président Alassane Ouattara, toujours aux commandes du ‘’navire Ivoire’’, cela est possible, réalisable, tenable. C’est pourquoi, il convient d’élever d’incessantes prières vers Dieu afin qu’il soit toujours des nôtres pour penser et accomplir ce développement harmonieux de ce pays. Son bilan est élogieux, satisfaisant à tous égards. Des raisons de dire à ce digne fils de ce pays, ‘’bis repetita’’ en octobre 2020 pour qu’il poursuive allègrement l’œuvre de reconstruction nationale entamé depuis le 21 mai 2011. Longue vie, M. le Président ! Vous êtes le ‘’médecin par excellence’’ que la providence divine a appelé pour ‘’sauver’’ un pays que des ‘’aventuriers politiques’’ ont précipité hier dans le ‘’sous-sol du sous-développement’’. Il a fallu la baraka de Ouattara pour le sortir en un laps de temps du gouffre. Des gouvernants, adeptes du non-développement et chantres de la démagogie ont claironné hier ‘’Qu’on ne sort pas d’une guerre comme d’un diner-gala’’. Quel cynisme et quelle preuve d’incompétence ? Ouattara est venu, en tour de main, il a démontré le contraire, battant en brèche ces allégations mensongères par le travail, rien que le travail, en mettant le pays tout entier en chantier et au travail. ‘’Les aveugles voient, les sourds entendent parler’’ des travaux d’Hercule du premier citoyen ivoirien. C’est pourquoi, les Ivoiriens doivent se réjouir avec le Président de la République de ce double évènement. Une occasion de témoigner leur reconnaissance au ‘’messie’’ que Allah le Tout-Puissant et le Miséricordieux a donné à la Côte d’Ivoire. Une aubaine de lui souhaiter un joyeux anniversaire et une longue vie, en lui adressant de partout, des messages de félicitations, de soutiens et de remerciements infinis. 77 ans sur la terre des hommes, c’est une grâce divine. Que le même Créateur des Cieux et de la terre lui accorde de vivre longtemps, très longtemps comme ‘’les patriarches dans l’Ancien Testament dans la Sainte Bible et dans le Saint Coran’’. ‘’L’Essor Ivoirien’’, présente ses vœux les meilleurs au Président de la République, au Vice-président, au Premier ministre et à tout le gouvernement. A tous nos fidèles lecteurs, toute notre gratitude. Bonne et heureuse année 2019 !

Bonne lecture et à la semaine prochaine in’challah !

En lecture en ce moment

Enquêtes sur les affrontements de Béoumi : Le 3e adjoint au maire et quatre personnes arrêtées

International Inner Wheel, district 909 : ouverture officielle de la 17e assemblée générale annuelle en son et en fanfare