Attaque de Kafolo : les détails du coup de filet en Côte d’Ivoire





Kafolo


Deux semaines après l’attaque de Kafolo, les forces armées ivoiriennes ont arrêté une trentaine de jihadistes présumés, dont l’un des coordonnateurs de l’opération, Sidibé Ali dit Sofiane. Récit exclusif.

L’armée ivoirienne poursuit les ratissages dans la zone du fleuve Comoé, afin de démanteler les cellules de combattants identifiées par les services de renseignement ivoiriens comme étant dirigées par Sidibé Abdramani, dont celle d’Alidougou (sud du Burkina Faso) qui serait affiliée à la katiba Macina d’Amadou Koufa, selon des sources sécuritaires françaises et burkinabè. Ce chef jihadiste figure sur une liste de 247 chefs et combattants activement recherchés par les autorités burkinabè.

lire la suite sur jeuneafrique.com

Partarger cet article

Tags

En lecture en ce moment

Arbre de Noël : Danho Paulin comble les enfants de la Mutuelle des agents du ministère des Sports

« Gilets jaunes » : dispersion et face-à-face tendus avec la police sur la place de la République