Recrudescence des activités illégale de placement d’argent : le gouvernement annonce la fermeture des sites





Placement d'argent,Conseil des ministres,Fermeture des sites


Le gouvernement ivoirien a annoncé la fermeture de tous les sites internet de placement d’argent et enjoint les promoteurs au remboursement des capitaux des souscripteurs.

"En dépit des mesures arrêtées par le gouvernement pour lutter contre le phénomène de placements illégaux d’argent, ou de sociétés dites d’agrobusiness, apparu entre 2016 et 2017, de nouveaux acteurs ont vu le jour sous forme de marketing de réseaux", a relevé le porte-parole du gouvernement, Sidi Touré, après un Conseil des ministres.

Au regard des risques réel que présentent ces activités illégales de placement financier et dans le but de protéger l’épargne des populations, "le Conseil ordonne la cessation immédiate de toutes ces activités ainsi que la fermeture des sites internet concernés, enjoignant également aux promoteurs, "la restitution intégrale du capital souscrit de chaque adhérent sous peine de poursuite judiciaires".

Sur leur mode de fonctionnement, le porte-parole a fait savoir que ces structures proposent des souscriptions en ligne assorties de promesse d’importants retours sur investissement par le biais de sites internet.

Environ 30.000 personnes sur le territoire national ont souscrit aux services de ces structures, qui n’ont pas localisation géographique connue en Côte d’Ivoire, a précisé Sidi Touré.

Le Conseil a également saisi cette occasion pour inviter les populations à plus de vigilance et de prudence en évitant toute opération de placement de leur épargne dans ce type d’activité.

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Le quotidien Le Patriote en justice pour avoir accusé Guillaume Soro de préparer un mauvais coup

Lutte contre le coronavirus: Diaby Lanciné solidaire des ivoiriens de l'exterieur