Téléphonie: la Côte d’Ivoire bascule à 10 chiffres à partir du 31 janvier 2021





Côte d’Ivoire,Téléphonie


Les numéros de téléphones mobiles et fixes passent  à 10 chiffres au 31 janvier 2021 à minuit, pour permettre  de répondre aux besoins des populations face à l’ancien plan de numérotation de huit chiffres qui est arrivé à saturation, a annoncé mardi 28 juillet 2020, le directeur général de l’Autorité de régulation des télécommunications et TIC de Côte d’Ivoire (ARTCI), Bilé Diéméléou, au cours d’une conférence de presse.

« C’est un changement important qui s’annonce et les services de l’ARTCI sont à pied d’œuvre pour traiter, avec les opérateurs, toutes parties prenantes, toutes les questions administratives et techniques afin de respecter l’agenda”, a expliqué M. Diéméléou, au siège de l’ARTCI à Marcory (Abidjan).

Il précise toutefois que les numéros de service à valeur ajoutée 800, 900, les numéros courts, les numéros spéciaux commençant par “13” ainsi que les numéros d’urgence ne sont pas concernés et ne connaîtront aucune modification.

Ce basculement concerne plus de 50 millions de numéros mobiles et le nouveau plan de numérotation peut générer 10 milliards de numéros au cours de 50 ans. Le principe du basculement est d’ajouter un préfixe devant les anciens numéros à huit chiffres.

« Pour les mobiles, il faudra ajouter “07” devant les anciens numéros d’Orange, “05” devant les anciens numéros de MTN et “01” devant les anciens numéros de Moov. Pour les numéros fixes, il faudra ajouter “27” devant les anciens numéros d’Orange, “25” devant les anciens numéros de MTN et “21” devant les anciens numéros de Moov. L’équipe de travail constituée de l’ARTCI et des opérateurs veille à ce qu’il n’y ait pas de perturbations dans le réseau pendant les heures qui vont suivre le basculement », a-t-il détaillé.

A partir du 31 janvier 2021, l’abonné ne sera plus joignable sur son ancien numéro de huit chiffres et ne pourra joindre les autres abonnés des réseaux nationaux que sur leurs numéros de 10 chiffres. L’abonné devra également modifier son répertoire ainsi que son numéro de téléphone dans les applications ou services où était mentionné l’ancien numéro.

«  L’indicatif de la Côte d’Ivoire demeure  le +225 ou 00225. Le nouveau plan de numérotation n’aura aucun impact sur le coût des services de téléphonie, sur les dispositions contractuelles et les acquis des abonnés. Le basculement ne donne pas lieu à un changement de carte SIM », a précisé M. Diéméléou.

Pour réussir le basculement à 10 chiffres, l’ARTCI a mis en œuvre un vaste plan de communication national et international, pour informer, conduire le changement et éduquer l’ensemble des usagers.

Selon le directeur général de l’ARTCI, l’ancien plan de numérotation est saturé depuis août 2015, malgré la prise en compte des ressources des opérateurs sortis du marché. Cette situation a contraint l’ARTCI à attribuer des numéros mobiles commençant par les préfixes “8” et “9”, qui étaient prévus pour d’autres services à valeur ajoutée.

Depuis le 15 janvier 2000, la Côte d’Ivoire est passée d’un plan de numérotation de six chiffres à huit. Le passage à 10 chiffres a été acté en conseil des ministres le 26 janvier 2020.

(AIP)

Partarger cet article

En lecture en ce moment

PDCI : Les "8 péchés", de Kouadio Konan Bertin, objet de rejet de sa candidature à la Convention

Anniversaire d'Emma Lohoues pendant le Couvre-feu, Molaré demande pardon