Côte d’Ivoire : le bureau de l’Assemblée nationale demande la "suspension" des poursuites contre Ehouo Jacques





Côte d'ivoire,plateau,ehouo jacques,poursuites


Le bureau de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire a demandé, vendredi, la suspension des poursuites contre le député de la circonscription du Plateau (centre des affaires), après une réunion.
"Le bureau de l’Assemblée nationale qui est l’organe de décisions s’est réuni ce matin (vendredi) et nous avons décidé la suspension des poursuites de notre collègue le député Ehouo Jacques, député de la circonscription du plateau", a déclaré le député Oula Privat, député de Duékoué. 
Poursuivant, il a ajouté qu’un courrier en bonne et due forme sera adressé à Monsieur le procureur de la République. 

A lire aussi:  Côte d’Ivoire / Le procureur de la République ordonne l’arrestation de Alain Lobognon pour divulgation de fausses nouvelles

Pour le député Oula Privat, par ailleurs vice-président de l’Assemblée nationale, " la Côte d’Ivoire aujourd’hui en 2019 avance et c’est bien d’avoir des budgets importants, mais il est nettement mieux d’avoir une justice outillée qui réponde aux aspirations du peuple".
Selon lui, les députés qui ont voté les lois, connaissent l’esprit et la lettre des textes "mieux que quiconque", appelant à arrêter de faires des "interprétations inutiles" sur ces différents articles. 
Le procureur a requis l'ouverture d'une information judiciaire sans mandat de dépôt contre Jacques Ehouo, dans l’affaire détournement de plus de 6 milliards à la mairie du Plateau.

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Deuil: Une frange du FPI présente ses condoléances à la famille de Marcel Gossio

Côte d’Ivoire / La réfection de la Côtière, l’une des priorités du gouvernement, selon le préfet de Tabou